Dormir dans une oeuvre d'art au domaine La Coste en Provence

La cuisine aménagée de Richard Rogers dans la maison de Jean Prouvé à la Villa La Coste
3 images
La cuisine aménagée de Richard Rogers dans la maison de Jean Prouvé à la Villa La Coste - © Richard Haughton

A compter du 1er juin, le domaine La Coste, qui entreprend une communion entre la boisson de Bacchus et l'art contemporain, ouvrira une suite aménagée dans la maison démontable imaginée en 1944 par Jean Prouvé.

 

Situé à quelques kilomètres d'Aix-en-Provence, le domaine La Coste cultive aussi bien l'art du grenache et de la syrah dans son splendide chai dessiné par Jean Nouvel que sa passion pour l'art contemporain et l'architecture. Le vignoble, qui travaille en appellation Coteaux d'Aix-en-Provence, est constellé d’œuvres d'art, qui ont été entreposées aux quatre coins des vignes jusqu'à constituer un véritable parcours que les visiteurs peuvent entreprendre durant deux heures. Depuis le rachat du domaine par l'Irlandais Patrick McKillen en 2004, le vignoble est en effet devenu un musée à ciel ouvert. Le raisin pousse aux côtés de créations de grands noms comme Louise Bourgeois, Franck O. Gehry, Andy Goldsworthy ou Tadao Ando, qui a d'ailleurs signé le bâtiment en béton où se trouve l'accueil. Le centre d'art a quant à lui été imaginé par Jean-Michel Wilmotte. 

Depuis 2017, les visiteurs ont l'opportunité d'être plus proche de cette collection d’œuvres d'art en passant un séjour à la Villa La Coste, dont le concept hôtelier repose sur des suites privées, qui pour certaines bénéficient de leur propre piscine. 

 

A compter du 1er juin, les convives vivront au contact d'une de ces œuvres d'art: la maison démontable de Jean Prouvé. Le grand designer français répondit à l'appel de l'Etat, qui cherchait une solution en 1944 pour reloger ceux que l'on a désignés comme les sinistrés de Lorraine, en mettant sur pied un abri de 36 m2 parfaitement démontable et ce, à l'appui de son système de portique axial breveté avant la guerre. 

Exposé l'année dernière dans le pavillon de Renzo Piano conçu pour la photographie, cet abri de 6x6 a été aménagé par Richard Rogers. Précisément, l'architecte italo-britannique a installé l'électricité, fait venir l'eau chaude et imaginé la cuisine et la salle de bains pour cette maison écologique et autonome. Propriété de la  Galerie Patrick Seguin, la maison se niche sous des chênes centenaires du domaine La Coste. Elle a été rebaptisée suite N°30 et bénéficie de tous les services déjà fournis par la Villa La Coste. 

Il faudra compter au moins 2.500 euros la nuit pour deux personnes. Le tarif inclut le petit déjeuner, le transfert depuis la gare ou l'aéroport, la visite des œuvres du domaine et des expositions temporaires ainsi qu'une dégustation des vins dans le chai.