Road trip en Normandie en hiver : on s'arrête où?

Le Mont au coucher de soleil (c'est-à-dire à 16h30)
10 images
Le Mont au coucher de soleil (c'est-à-dire à 16h30) - © Chloé Rosier

La Normandie n'a pas très bonne presse niveau météo. Tant qu'à y avoir du mauvais temps, autant y aller en hiver pour ne pas être déçus et pour éviter les trop grandes masses de touristes.

On vous emmène avec nous dans un road trip de 4 jours sur les côtes calcaires de cette région du nord de la France!

Le Tréport

Petite ville sans prétention de Seine-Maritime (nord de la Normandie), on s'y arrête principalement pour manger des moules (au roquefort pour les vrais de vrais), prendre le téléphérique (inauguré en 1908, détruit pendant la 2ème Guerre Mondiale et remis en marche il y a quelques années) qui nous amène à un point de vue spectaculaire sur les falaises environnantes. 

On déplore le bâtiment moderne qui gâche le front de mer mais on se console en se baladant dans les ruelles de la vielle ville de pêcheurs.

Fécamp

Étape incontournable pour les amateurs d'alcools régionaux, on s'y arrête pour visiter le Palais Bénédictine où l'on fait encore le liquide liquoreux et extrêmement sucré. On se balade dans le Palais, on passe de salle en salle comme à travers les siècles et on termine la visite par la découverte des distillateurs et autres tonneaux explosifs. On vous rassure, il y a une dégustation à la fin!

Étretat

Ville touristique par excellence, on vous conseille néanmoins d'y passer pour les balades sur les falaises, le point de vue depuis l'église qui surplombe la ville, la maison d'Arsène Lupin et les moules bios au manoir de la Salamandre.

Bayeux

On s'éloigne de la côte pour se rapprocher de l'histoire de France. Bayeux est une petite ville moyenâgeuse qui n'a rien à envier à ses consoeurs du bord de mer. Un parc à canaux, une cathédrale sublime et puis surtout, sa fameuse tapisserie!

Le Mont Saint-Michel

Brisons tout de suite un mythe ou une question que tout le monde se pose à propos du Mont : il est situé en Normandie. Certes, à quelques kilomètres de la Bretagne mais toujours au pays des pommes!

Il paraitrait qu'un français va en moyenne 5 fois sur le Mont dans sa vie.

On aura difficile à vous emmener en dehors des chemins battus du Mont Saint-Michel tant ce lieu est touristique. Toutes les rues sont inondées de voyageurs de tous horizons mais seulement 1/3 se rendent jusqu'à l'abbaye pour la visiter.

Donc notre conseil : aller vous réfugier dans l'abbaye!

Le Mont a commencé son histoire en 708 lorsqu'un abbé du coin s'est vu ordonner par l'archange Saint-Michel d'y construire une église. Prouesse technique de l'époque qui doit trouver le moyen de faire tenir une abbaye sur un pic et de faire tenir une église sans contreforts. Nous ne vous parlerons pas plus des anecdotes liées au Mont, nous vous conseillons de prendre la visite guidée (comprise dans le prix d'entrée) qui dure 1h15.

Pour manger, vous aurez l'embarras du choix mais attendez-vous à ce que les prix soient en accord avec le niveau touristique du lieu. Le sandwich coutant 7€, on préfère se réfugier chez la Mère Poulard et prendre le menu à 35€ qu'on a du mal à finir tant il est copieux. 

Pour plus d'infos sur nos aventures normandes, c'est par là : Roadtrip en Normandie.