Quelles sont les cinq villes du monde où l'on trouve le meilleur équilibre vie pro/vie perso ?

50 villes du monde ont été passées au crible afin d'analyser leur capacité à assurer un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée à leurs habitants. À votre avis, quels pays figurent dans le top 5 ?

Les pays du nord de l'Europe offrent le cadre le plus agréable

Télétravail, congés payés, intensité des journées de travail, bien-être des salariés, chômage, "multijobs", etc... Au total, 18 critères ont été analysés pour établir ce classement.

Si l'étude, réalisée par l'entreprise Kisi, s'intéresse naturellement aux conditions de travail des habitants des villes, des facteurs comme l'activité physique, le bien-être global ou encore l'accès à des lieux de bien-être et de loisirs ont également été pris en compte.

L'indice montre également comment les villes se sont adaptées à la pandémie, notamment avec l'essor du télétravail. Et une fois de plus, la Scandinavie apparaît dans la liste des bons élèves.

Top 5 des villes où l'équilibre vie pro/vie perso est le mieux respecté

1. Helsinki (Finlande)

La capitale finlandaise décroche la première place du palmarès. Si ses habitants ne sont pas épargnés par le froid et les "nuits blanches", ce sont en revanche ceux qui posent le plus de jours de congé par an (30). Helsinki affiche par ailleurs des bons scores dans tous les domaines, que ce soit dans les possibilités de télétravail (38,9%), le niveau de bien-être des habitants (97,7/100) ou encore en termes de sécurité dans la ville (97,3/100).

2. Oslo (Norvège)

Avec un minimum de 25 congés payés offerts par an, plus de 41% d'opportunités de télétravailler et un accès à la santé optimal (100/100), la capitale norvégienne est propulsée en deuxième place de ce classement.

3. Zurich (Suisse)

Cette ville située dans la partie alémanique de la Suisse et où il semble bon travailler est celle du top 5 où le télétravail est le plus développé (44,9%). Le taux de bonheur global de ses habitants est par ailleurs estimé à 94,3/100.

4. Stockholm (Suède)

Championne d'Europe du congé parental, la Suède propose 240 jours (à la mère comme au père) après la naissance de bébé. Soit un total de 480 jours à partager entre les deux parents. Sa capitale Stockholm affiche par ailleurs un score de 98,3 en termes d'inclusivité et de tolérance, soit le meilleur de cette catégorie, juste après la ville de Berlin (100/100).

5. Copenhague (Danemark)

Les petits veinards qui travaillent dans la capitale danoise pourront profiter de 28 jours de congés payés minimum à l'année. Soit presque autant que dans certaines villes d'Allemagne, notamment à Munich ou Hambourg, qui proposent 30 jours.

En queue de peloton, Kuala Lumpur obtient à peine la moyenne

En toute dernière place, la capitale de la Malaisie Kuala Lumpur, avec une note globale de 50/100. En bas du classement, on retrouve également Bangkok (51,3), Buenos Aires (51,6), São Paulo (52) et Los Angeles (54,2).