Plovdiv, l'autre Capitale européenne de la culture 2019

Le théâtre romain à Plovdiv
5 images
Le théâtre romain à Plovdiv - © dennisvdw/IStock.com

Pour la toute première fois, une ville bulgare est nommée Capitale européenne de la culture.

 

A l'est de Sofia, Plovdiv espère bien compter sur la scène touristique en 2019, prouver que les littoraux bulgares à l'est ne constituent pas les uniques motivations d'un voyage en Bulgarie... et que l'Italienne Matera n'est pas l'unique capitale européenne de la culture.

C'est où?

Plovdiv se situe en Bulgarie. Il s'agit de la deuxième plus grande ville du pays, après la capitale Sofia. Surnommée la ville aux sept collines (mais il n'en reste que six aujourd'hui), la destination aux 333.000 habitants est l'héritière d'une histoire qui a vu se passer le relais entre cultures ottomane, romaine, slave et grecque. Plovdiv a été construite par les Thraces, un peuple qui a d'ailleurs donné son nom à la plaine sur laquelle elle exerce son influence. 

Que visiter à Plovdiv?

On vient à Plovdiv pour se balader au gré des rues pavées et découvrir les ruines antiques. Un théâtre romain datant du IIe siècle constitue l'un des intérêts touristiques à ne pas manquer. Ici, on vient pour assister à des spectacles et des opéras. Les fans de l'Antiquité seront ravis de tomber sur d'autres témoignages du passé, avec les ruines de l'ancien stade, l'aqueduc ou celles du forum romain. Si les amateurs de shopping préféreront se promener dans la ville basse, c'est la vieille ville qui mérite le détour. Des maisons à l'architecture balkanique jalonnent le parcours, notamment des maisons bourgeoises, témoignages de la Renaissance bulgare. 

Que manger et boire?

On y boit d'abord car Plovdiv est une porte d'entrée vers la visite des domaines viticoles environnants. Si la géographie de la région de Sofia ne se prête pas du tout à la viticulture, c'est tout l'inverse pour Plovdiv où merlot, cabernet-sauvignon et chardonnay sont cultivés aux côtés de raisins locaux, comme le pamid. A une vingtaine de kilomètres, la cave de Todorrof, dont les nectars sont reconnus comme des vins de qualité, organise des visites et présente les atouts de la viticulture bulgare. Avec un petit verre de vin, on ne manque pas de découvrir l'incontournable yaourt bulgare, utilisé notamment dans la soupe froide de concombre. La cuisine bulgare adore toutes les formes de salades, incarnées par la "shopska salata". Les légumes sont partout et l'on prépare aussi un caviar d'aubergines, que l'on appelle "kyopolou". 

Comment y aller?

Le plus simple consiste à rejoindre la capitale Sofia par avion. Puis, on prend le train pour un trajet de 2h30-3h jusqu'à Plovdiv. Le voyage peut également être effectué en bus