Les Belges, les Suisses et les Néerlandais devraient être les premiers à revenir en France

Les Belges, les Suisses et les Néerlandais devraient être les premiers à revenir en France.
Les Belges, les Suisses et les Néerlandais devraient être les premiers à revenir en France. - © Raffi Maghdessian - Getty Images/Aurora Open

30% des Belges envisagent de s'offrir un séjour en France dans les six prochains mois. C'est le cas aussi de 13% des Suisses et de 11% des Néerlandais, d'après les estimations publiées par Atout France, qui présente un premier aperçu des intentions de voyages en France et à Paris.

Alors que le Comité Régional du Tourisme rapportait mi-juillet que Paris et sa région n'avaient pas revu 16 millions de visiteurs depuis le début de l'année, l'organisme chargé de la promotion de la destination France, Atout France, rapporte que les pays limitrophes seront logiquement les premiers à revenir.

Consensus autour de la région Paca

Ce baromètre mensuel, lancé en collaboration avec l'Office du Tourisme et des Congrès de Paris, révèle que les Belges (30%), les Suisses (13%), les Néerlandais (11%), les Espagnols (9%), les Allemands (7%), les Italiens (7%) et les Britanniques (5%) seront parmi les premiers à revenir au cours des six prochains mois. 

Fin mai dernier, les Chinois composaient la deuxième nationalité la plus encline à visiter la France (12%). Un mois plus tard, les intentions de départ ont drastiquement chuté et les habitants de l'Empire du Milieu ne sont plus que 7%. 

Dans ce contexte, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur rafle la mise et s'impose comme la destination la plus sollicitée aussi bien par les Français (26%) que par les Européens de l'Ouest (22%).

Dans la suite du classement, les avis divergent entre vacanciers tricolores et étrangers : si les premiers préfèrent la Nouvelle-Aquitaine et l'Occitanie (20%) sinon l'Auvergne-Rhône-Alpes (14%), les seconds choisissent d'abord la Bretagne (19%) et la Normandie (17%) pour concrétiser leur prochain voyage.