Les 8 plus beaux marchés dans le monde à arpenter un jour dans sa vie

La fête internationale des marchés aura lieu du 10 au 26 mai 2019
9 images
La fête internationale des marchés aura lieu du 10 au 26 mai 2019 - © izzetugutmen - Getty Images/iStockphoto

La cinquième édition de la Fête internationale des marchés aura lieu du 10 au 26 mai prochains.

Plus de 1.000 marchés et même plus de 3.000 dans le monde participeront à ce rendez-vous dédié à se recentrer sur les produits locaux. Tour d'horizon de huit marchés qui ont dépassé leur vocation marchande pour devenir de véritables destinations.

Japon - Toyosu/Tsukiji, Tokyo

Un mythe. Situé dans le coeur de Tokyo, le marché légendaire de Tsukiji a fermé en octobre dernier pour être transféré dans un bâtiment flambant neuf, sur l'île artificielle d'Odaiba. Si ces nouveaux locaux aseptisés déçoivent les touristes à la recherche d'authenticité, ils permettent encore d'assister (de plus loin) à la fameuse vente aux enchères de thons. Pour autant, le marché de poissons et de fruits de mer tokyoïte reste le plus important du monde, et rien qu'en cela le lieu mérite une visite, pour lequel un parcours touristique a été aménagé. Les curieux auraient tort de ne pas aller faire un tour du côté de Tsukiji, où des commerçants persistent encore à faire perdurer l'ambiance qui a tant fait la réputation de ce marché. On y déguste encore tempuras, huîtres et autre king crab grillé. A bon entendeur...

​​​​​​​France - Rungis, Paris

Voici le plus grand marché de produits frais au monde. Situé aux portes de Paris, dans le département du Val-de-Marne, le marché de Rungis s'étend sur 234 hectares et réunit aussi bien de la viande, que du poisson, des fleurs, des légumes, vendus par quelque 1.200 grossistes... Véritable centre névralgique de la restauration tricolore, Rungis présente un chiffre d'affaires qui a dépassé les 9 milliards d'euros en 2017. Pour ses 50 ans en mars dernier, le marché a relevé le défi d'installer la plus longue table de pique-nique du monde. Réservé aux professionnels des métiers de bouche, les particuliers peuvent découvrir Rungis grâce aux offres de l'agence Cultival. Une offre à 85 euros par personne prend en compte le transport, une visite guidée de 3h ainsi qu'un brunch. 

Mexique - Oaxaca, Etat d'Oaxaca

La cuisine traditionnelle mexicaine étant inscrite au patrimoine immatériel de l'Unesco, il paraît naturel de découvrir le marché d'Oaxaca, dans la ville de l'état du même nom. Nous voici en territoire maya. Vous prendrez bien un peu de sauterelles grillées ? A moins que vous ne soyez tentés par quelques poteries, sinon par des gourmandises au chocolat, dont Oaxaca est spécialiste ? Le marché d'Oaxaca est l'un des plus prisés du Mexique. Vous ne serez donc pas seuls à immortaliser ses couleurs, d'autant qu'il se situe dans le centre historique de la ville, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. 

​​​​​​​Espagne - Boqueria, Barcelone

Un must pour toute première virée dans la jolie capitale catalane. Ce marché couvert, idéalement situé près de l'avenue emblématique de Barcelone « la Rambla », a été inauguré en 1840 et promet une explosion de saveurs à ceux qui sauront jouer des coudes pour s'y infiltrer. Au-delà des dégustations de jambons et des charcuteries espagnoles, c'est l'ambiance de la boqueria qui mérite d'être vécue. D'ailleurs, les bars attenants invitent à faire une pause à prendre le pouls de ce marché historique en dégustant quelques tapas, servis accompagnés d'une sangria. 

Thaïlande - Chatuchak, Bangkok

Une véritable fourmilière. Le marché de Chatuchak à Bangkok constitue une ville dans la ville. Un conseil : si vous repérez l'un de ces objets typiques thaïlandais, sinon une étoffe ou un souvenir de vacances, ne réfléchissez pas à deux fois, car Chatuchak peut exposer jusqu'à 15.000 étals. On s'y perd très vite. Il est le plus grand marché d'Asie du sud-est. On y trouve absolument de tout, depuis des tee-shirts à des prix défiant toute concurrence aux kits d'épices pour préparer des plats traditionnels Tom Yum Kung en passant par des sculptures en bois ou des coffrets de jolies baguettes. Et à l'instar de bon nombre de marchés en Thaïlande, des stands de massage permettent aux marcheurs stressés par la foule de retrouver la paix. 

Angleterre - Camden Market, Londres

Qui n'a jamais visité Camden Market n'a jamais véritable découvert la capitale britannique. Hippies, punks, gothiques, raveurs... Tous les styles se rencontrent dans ce vaste quartier du nord de Londres qui offre ainsi un échantillon de ce qui compose l'identité culturelle de l'Angleterre. A Camden, on y fait ses emplettes bien sûr, puisque vêtements, artisanat et alimentation composent les différents quartiers, mais on peut aussi y effectuer une balade si on est amateur de street art. Quant aux foodies, les effluves des diverses cuisines du monde leur titilleront les papilles et permettent de voyager en un seul repas du Mexique jusqu'en Thaïlande. 

Turquie - Le grand Bazar d'Istanbul

Il est le plus grand marché couvert du monde, avec ses 45.000 m2 d'espaces commerciaux auxquels il faut ajouter une partie ouverte. Épices, vêtements, poissons, bijoux, narguilés... Le bric-à-brac est immense et est devenu une véritable attraction touristique, d'autant qu'il se trouve non loin de passages obligés comme la Mosquée bleue ou de la basilique Sainte-Sophie. Les odeurs s'y mélangent autant que les couleurs. Quant à l'ambiance, c'est une vraie tranche de vie stambouliote qui s'offre aux curieux. Le grand bazar est également une curiosité compte tenu de son histoire. Il date en effet du XVIe siècle, même si des incendies ont mis ses espaces à rude épreuve. 

Egypte - Khan el-Khalili, Le Caire

Les pyramides, la mosquée Mohammed Ali, la place Tahrir sont des incontournables lors d'un premier séjour au Caire, mais ce serait oublier aussi la vie qui règne au sein du marché Khan el-Khalili, vieux de sept siècles. Ce marché est connu pour être aussi vivant que vibrant. Situé en plein coeur du quartier islamique, le souk est un point de repère puisqu'il comprend des mosquées et les mausolées de sultans. Et l'on doit prendre le temps de s'y perdre et de s'enfoncer dans les rues adjacentes pour chiner les bonnes affaires et trouver ces babioles que l'on marchande.