Le Sénégal se raconte en podcast

"Écoutez-moi vous raconter la merveilleuse histoire de notre Sénégal. Ecoutez-moi vous raconter ses faits de gloire." C'est en ces mots que Dr. Massamba Gueye commence le premier épisode de "Xam sa démb, xam sa tey", un podcast réalisé par le Goethe-Institut en partenariat avec Kër Leyti, la Maison de l'Oralité et du Patrimoine et les Archives nationales du Sénégal.

"Connais ton passé pour connaître ton présent"

Le conteur et écrivain met sa voix grave à contribution pour les cinquante épisodes de "Xam sa démb, xam sa tey", dont le titre signifie "Connais ton passé pour connaître ton présent".

Chacun d'entre eux, disponible en ligne en wolof et en français, aborde un sujet différent de l'histoire sénégalaise et des grandes personnalités qui ont façonné le continent africain.

Ils ont tous été écrits par Ibrahima Wane, professeur de littérature africaine à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, à partir de documents conservés dans les Archives nationales du Sénégal. Ils ont ensuite été transformés en "histoires à conter" par Dr. Massamba Gueye, qui a également créé les différentes ambiances sonores du podcast. 

La transmission orale traditionnelle trouve un second souffle

Les épisodes du podcast sont destinés à être diffusés dans les écoles, les bibliothèques et les musées afin de toucher tous les Sénégalais. Mais ils touchent déjà de nombreux citoyens du pays africain, selon le Goethe-Institut. L'organisation à but non lucratif a révélé au magazine Quartz que plus de 9.000 personnes ont déjà visité le site du podcast.

Un chiffre qui n'étonne pas Dr. Massamba Gueye. Selon lui, la transmission orale a encore de beaux jours devant elle au Sénégal. "Je pense que les réseaux sociaux ont permis à l'oralité de renaître", a-t-il déclaré à la publication spécialisée.

"Tout notre patrimoine était transmis par voie orale : notre histoire mais aussi nos lois, notre religion et nos coutumes."

Si le podcast en est encore à ses débuts sur le marché africain, il est déjà prometteur dans certains pays, comme l'Afrique du Sud. Plus de 40% des Sud-Africains avaient pour habitude d'écouter des podcasts en 2019, selon le rapport "Digital News" de Reuters.