Le Royaume-Uni hors du pass InterRail à partir de 2020

Le Royaume-Uni hors du pass InterRail à partir de 2020
Le Royaume-Uni hors du pass InterRail à partir de 2020 - © Imgorthand - Getty Images

Les voyageurs européens ne pourront plus utiliser le pass InterRail à partir de l'année prochaine pour voyager au Royaume-Uni, a annoncé la compagnie Eurail, qui propose ce billet de train permettant de se déplacer à travers l'Europe.

 

Cette décision n'a pas de lien avec la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, ont affirmé les compagnies concernées.

Les entreprises ferroviaires britanniques ne feront plus partie des pass Eurail et InterRail à partir du 1er janvier 2020, a déclaré dans un communiqué Eurail, dont le siège est à Utrecht, aux Pays-Bas.

Les pass InterRail sont destinés aux citoyens de l'Union européenne, tandis que les pass Eurail sont réservés aux résidents non-européens.

"Les voyageurs qui achèteront un pass Eurail ou InterRail en 2020 ne pourront plus voyager au Royaume-Uni", a indiqué Eurail, qui appartient à plus de 35 sociétés ferroviaires et maritimes européennes.

Les pass achetés en 2019 restent toutefois valables.

Les citoyens britanniques pourront toujours bénéficier de ces pass pour voyager en Europe, a précisé Eurail, ajoutant que les trains Eurostar entre Londres, Paris, Bruxelles et Amsterdam ne seront pas affectés.

 

"Cela n'a rien à voir avec le Brexit", dont la date est prévue pour le 31 octobre, a affirmé dans un communiqué séparé le Rail Delivery Group (RDG), l'organisme britannique qui regroupe les entreprises de transport de passagers et de marchandises.

"Cela ne fait aucune différence pour les voyageurs britanniques, qui peuvent toujours obtenir le pass InterRail, prendre l'Eurostar depuis Londres et parcourir l'Europe continentale en train", a ajouté le groupe.

 

Né en 1972, le pass InterRail permet de se déplacer à travers une trentaine de pays en Europe. S'adressant d'abord aux jeunes, il s'est progressivement ouvert aux autres catégories d'âge.

L'UE avait envisagé il y a deux ans d'offrir un tel pass à tout citoyen européen atteignant l'âge de 18 ans, avant de laisser tomber ce projet, jugé trop coûteux.