La Jordanie ouvre un musée militaire sous-marin pour les fans de plongée

La Jordanie a coulé un hélicoptère AH-1 Cobra pour l'ouverture d'un musée militaire sous-marin.
La Jordanie a coulé un hélicoptère AH-1 Cobra pour l'ouverture d'un musée militaire sous-marin. - © Khalil MAZRAAWI/AFP

Alors que le royaume de Bahreïn a immergé un Boeing 747 près de ses côtes pour ouvrir ce qui devrait être le plus grand parc d'attractions sous-marin, la Jordanie lui emboîte le pas avec l'ouverture d'un musée militaire sous-marin, inauguré le mercredi 24 juillet.

 

L'avenir appartient à ceux qui maîtrisent paliers de décompression et détendeurs. Car les nouveaux projets touristiques les plus insolites concernant les plongeurs se multiplient. Dernier en date, l'immersion d'une cargaison de véhicules militaires dans la mer Rouge pour l'installation d'un nouveau parc sous-marin. Un musée militaire réservé aux plongeurs, en somme.

Le site a été construit aux abords d'Aqaba, déjà très prisé des adeptes de plongée sous-marine, où un parc marin a été fondé en 1997 pour préserver les récifs et permettre aux débutants d'approcher les fonds colorés. L'objectif est aussi de créer des récifs artificiels pour attirer les plongeurs et permettre aux coraux de se reconstruire loin des touristes. 

Les visiteurs peuvent approcher 19 bolides ayant appartenu aux forces armées jordaniennes, comme des tanks, une ambulance et même un hélicoptère.

Les véhicules ont été plongés jusqu'à 28 mètres de profondeur. 

De son côté, Bahreïn a racheté un Boeing 747 pour le décontaminer et le plonger à 20 mètres de profondeur afin d'en faire une épave. Situé près des îles Amwaj, l'avion doit être le clou du spectacle d'un parc d'attractions sous-marin censé ouvrir dans les prochaines semaines. L'immersion d'un tel mastodonte a également été conçue pour encourager le développement des coraux.