L'Orient-Express, la traversée mythique du continent européen

L'Orient-Express a sifflé pour la première fois à Paris en 1883. Après avoir traversé les villes de Munich, Vienne et Budapest, les voyageurs prenaient le bateau à moteur pour rejoindre Constantinople, l'actuelle Istanbul. Un périple de plus de 3.000 kilomètres qui durait près de quatre jours.


En 1889, une nouvelle ligne permet à l'Orient-Express d'atteindre son terminus en un temps record: 67h35. Ce train légendaire sillonne alors les grandes capitales mais également des régions encore sauvages: les voyageurs chanceux pouvaient contempler les forêts denses ou les montagnes inhabitées d'Europe centrale.

 

Un train de luxe

Malheureusement, tout le monde n'a pas eu la chance de participer à cette traversée inédite. Luxueux, l'Orient-Express était réservé à une clientèle aisée ou à de grandes célébrités de l'époque. Pour monter à bord, les voyageurs devaient débourser l'équivalent de trois mois de salaire d'un ouvrier. Parmi les voyageurs célèbres, l'aventurier Lawrence d'Arabie, l'espionne Mata Hari et l'écrivaine Agatha Christie, qui s'inspirera de ce long trajet pour écrire "Le Crime de l'Orient-Express".
Après 94 ans d'existence, le service régulier de ce train légendaire prend fin en 1977. Aujourd'hui, il ne reste que les collectionneurs passionnés pour faire perdurer le mythe. Récemment, l'un d'eux a découvert 13 voitures abandonnées entre la Pologne et la Biélorussie.