Il n'y a plus de marchands de souvenirs près des sites touristiques de Rome

Fontaine de Trevi, Rome
2 images
Fontaine de Trevi, Rome - © franckreporter - Getty Images/iStockphoto

La mairie de Rome a décidé d'interdire l'installation des stands des marchands de souvenirs aux abords de la fontaine de Trevi et d'autres sites emblématiques à visiter lors d'un séjour dans la capitale italienne, rapporte The Guardian qui cite une note publiée par les autorités de la ville.

Depuis le 1er janvier, les stands de souvenirs aux abords de la Piazza Navona, de la Piazza di Spagna, du Panthéon et de la Fontaine de Trevi sont interdits d'exercice et doivent désormais vendre leurs babioles dans les rues adjacentes.

Des caricatures de Donald Trump!

17 de ces stands ont fait les frais de cette interdiction. S'ils vendent bel et bien des colisées miniatures, il n'est pas rare d'y trouver aussi des caricatures de Donald Trump et d'autres objets sans rapport avec Rome. 

C'est la décision de la maire de Rome, Virginia Raggi, qui œuvre depuis plusieurs années pour conserver le caractère historique du centre de la ville éternelle.

Dans cette quête d'authenticité, la mairie de Rome avait déjà précédemment interdit aux touristes de dévorer leur street-food près des monuments emblématiques de la ville tandis que la balade torse nu avait elle aussi été proscrite. Et inutile de songer à prendre un bain dans la fontaine de la piazza di Spagna pour se rafraîchir, cela est aussi interdit!