Hong Kong reste la ville la plus visitée en 2018

 

Dans ce contexte, une "arrivée" désigne une personne visitant un autre pays pour un minimum de 24 heures. Le séjour n'excède pas les 12 mois et inclut les déplacements professionnels et d'agrément.  

Les personnes restant sur place moins de 24h, les personnes en escale, les étudiants présents dans le cadre d'échanges internationaux et les personnels militaires ne sont pas comptabilisés. 

Dans l'ensemble, le top 10 est dominé par de grandes villes d'Asie, notamment Bangkok (2e), Macao (4e), Singapour (5e) et Kuala Lumpur (8e).

 

Séoul a chuté au classement, notamment en raison de tensions politiques avec la Chine, l'un de ses plus grands viviers de touristes.

De même, certaines régions du Proche-Orient et de l'Afrique ont connu une baisse de l'afflux touristique en conséquence des attaques terroristes dont elles ont souffert. 

 

À l'inverse, le Japon et l'Inde témoignent d'une progression remarquable et soutenue, grâce à des villes comme Osaka, Chiba, Delhi et Mumbai. 

Des villes en constante évolution, telles que Mumbai, Porto, Osaka et Jérusalem, sont par ailleurs signalées comme de potentielles futures stars du classement 2019. 

 

Voici les 10 premières positions : 

1. Hong Kong, 29,83 millions
2. Bangkok, 23,69 millions
3. Londres, 20,72 millions
4. Macao, 18,93 millions 
5. Singapour, 18,55 millions
6. Paris, 16,86 millions
7. Dubaï, 16,66 millions
8. New York , 13,5 millions
9. Kuala Lumpur, 13,43 millions
10. Delhi, 12,5 millions