En Inde, il redonne vie aux lacs asséchés

C’est un ingénieur de 25 ans qui s’est engagé dans cette cause.


Redonner vie aux lacs indiens. C’est l’ambitieuse tâche que s’est donné ce jeune ingénieur de 25 ans. Il a notamment redonné vie au marécage de Surajpur, qui était totalement asséché. Depuis, "l’eau a ramené les oiseaux migrateurs de 12 pays différents. Des centaines de milliers sont arrivés aux mois de janvier et février".
Mais ça ne s’arrête pas là. Ramveer Tanwar a redonné vie à des douzaines de lacs déserts ces cinq dernières années. Selon lui, ceux situés dans le nord du pays disparaissent à cause du développement urbain et du déversement des déchets.

 

Un processus en 3 étapes

Il suit une procédure simple, en trois étapes, pour aider les lacs à se régénérer. Dans un premier temps, il organise des réunions avec les villageois pour les "éduquer". "Il faut éduquer les villageois parce que d’ici à 2030, Delhi, Noida et la région de la capitale nationale pourraient connaître une pénurie d’eau qu’on appelle le 'Jour zéro'", explique-t-il.
Puis, il va filtrer les eaux rejetées par les villages, toutes polluées par les déchets. Et enfin, lorsqu’il y a assez d’eau, un élevage de poissons est mis en place. "Ils sont nombreux à manger la vase et les déchets alimentaires du lac."
Malgré les difficultés, Ramveer Tanwar espère revitaliser une centaine de lacs en maximum 4 années.