Déconfinement : Vilnius retrouve le plaisir des dîners en terrasse

Déconfinement : Vilnius retrouve le plaisir des dîners en terrasse.
Déconfinement : Vilnius retrouve le plaisir des dîners en terrasse. - © PETRAS MALUKAS/AFP

Au cœur de la capitale lituanienne Vilnius, la place Jonas Basanavicius a retrouvé ses terrasses et plusieurs dizaines de convives s'y pressaient vendredi soir, à peine une semaine après que la restauration en extérieur a été autorisée.

"Cela nous a tellement manqué", reconnaît Elena Cerniauskiene, une employée de banque de 33 ans venue dîner avec son mari et leur fille sur la place qui porte le nom d'un médecin et combattant de l'indépendance. "C'est Noël et Nouvel An en même temps", sourit-elle.

Une bouffée d'oxygène pour les restaurateurs

Avec la sortie du pays balte du confinement, Vilnius espère devenir "un grand café à ciel ouvert", a assuré le maire de la ville Remigijus Simasius.

Alors que les salles demeurent fermées, la ville a accordé près de 300 autorisations de restauration en terrasse, soit une centaine de plus que ces dernières années, et les a offertes gratuitement à cause de la pandémie.

Il a annoncé aussi que les cafés et les restaurants pourraient dresser leurs tables sur une vingtaine d'espaces publics dans la capitale de ce pays membre de l'Union européenne comptant 2,8 millions d'habitants.

Ce n'est pas un remède miracle. Maintenant "nous pouvons atteindre environ un quart de notre chiffre d'affaires habituel", a dit Raimondas Pranka, président de l'association lituanienne des bars et cafés. "Ce n'est pas beaucoup mais en mars et avril, on était tombé à zéro absolu", a-t-il souligné.

Commerces, restaurants : deux poids, deux mesures ?

Piano Man Outside, un des plus grands bars en terrasse du centre-ville a affiché les instructions officielles anti-virus à l'entrée. Son personnel veille à ce que les clients respectent les règles de distanciation sociale. Cependant, la plupart des clients ont fait tomber leurs masques, y compris quand ils n'étaient pas en train de manger ou boire.

La décision d'ouvrir les terrasses "a été pour moi un grand encouragement", se réjouit le propriétaire du bar, Saulius Galdikas. Mais il serait encore plus heureux s'il pouvait ouvrir ses salles ailleurs en ville. "Il est étrange que les magasins et même les centres commerciaux soient ouverts mais que ce soit toujours interdit pour les cafés, alors même que toutes les mesures de sécurité sont appliquées", affirme-t-il.

La branche de Vilnius du Centre National de Santé a indiqué que l'ouverture des terrasses ne semble pas avoir eu d'impact négatif sur le niveau des contaminations. "C'est dû au fait qu'à l'extérieur, l'air bouge et circule beaucoup plus rapidement. La lumière du soleil et les températures élevées ont également un impact marquant", a expliqué la cheffe de ce service, Rolanda Lingiene. Selon les derniers chiffres publiés, la Lituanie a enregistré 1.436 cas de contamination dont 49 décès.