Cet été, et si vous partiez en vacances chez Catherine Deneuve ?

Le splendide domaine de Primard, ancienne propriété de Catherine Deneuve, a été entièrement repensé et redécoré par des as de l'hôtellerie. Le résultat : un hôtel-spa et un restaurant somptueux situés dans un écrin de verdure au bord de l'Eure.

L'actrice avait fait du domaine son refuge

Une somptueuse demeure posée sur l'eau, encadrée de douves au cœur d'un parc arboré. Ce pourrait être le décor d'un conte de fées. Il s'agit en fait du domaine de Primard.

Ce château du XVIIIe, situé à Guainville (Eure-et-Loir), accueille aujourd'hui des visiteurs dans l'une des quarante chambres à la décoration raffinée et impeccable.

Il faut dire qu'un hôte de renom a séjourné dans l'établissement : Catherine Deneuve. L'actrice récompensée de nombreuses fois avait fait de cette magnifique demeure son refuge. 

Le château a été rénové par deux "collectionneurs de palaces"

C'est à deux investisseurs bien connus que l'on doit la reconversion du lieu : Frédéric Biousse et Guillaume Foucher. Le premier est financier, l'autre historien d'art et galeriste. Le Nouvel Observateur les a baptisés, à juste titre, "Collectionneurs de palaces".

Ce duo de choc a acquis ces dernières années des lieux paradisiaques, choisis avec minutie et arrangés avec goût. Un parti pris audacieux alors que la crise gronde, et un moyen de miser sur leur vision : de la satisfaction immédiate mais de qualité. Leur réussite tant commerciale qu'hôtelière a charmé l'actrice aux multiples récompenses. Le résultat : un château sublimé et une expérience inoubliable.

Dans l'assiette, du local de haut niveau

Dans ce temple du bien-être, une savante répartition du bien-être s'effectue entre les trois maisons du domaine. A la demeure principale viennent s'ajouter la Maison du lac, qui accueille six chambres, et le spa Susanne Kaufmann.

Le Verger, plus loin, abrite le restaurant gastronomique dirigé par Eric Frechon, déjà chef étoilé du Bristol à Paris. Les produits viennent directement des potagers du château ou de producteurs locaux. De quoi rendre hommage à l'ancrage régional