3 jours à Philadelphie : on y fait quoi?

Une ville qui a beaucoup à offrir
6 images
Une ville qui a beaucoup à offrir - © Chloé Rosier

Si vous avez la chance de passer par cette ville, à la frontière de la Pennsylvanie et du New Jersey, on vous propose quelques petites choses à y faire et à y voir.

Philadelphie (amitié fraternel en grec) a été crée aux alentours de 1692 par un homme plein de bon sens qui a racheté les terres aux Amérindiens qui y vivaient (plutôt que de les massacrer et de leur voler leur territoire). Elle devient rapidement la ville la plus peuplée des 13 colonies (les Etats-Unis avant les Etats-Unis); en 1770, elle sera un des foyers de la Révolution et elle deviendra capitale des Etats-Unis provisoire après la déclaration d'Indépendance.

Une ville chargée d'histoire qui se découvre principalement à pied.

Independence Hall

S'il est un musée que l'on doit voir à Philadelphie, c'est celui d'Independence Hall. Un building en brique rouge datant de 1753 et qui a, comme son nom l'indique, été le lieu de la signature de la Déclaration d'Indépendance (et de la Constitution, par la même occasion). 

On visite le bâtiment et surtout, deux pièces qui ont été aménagées avec du mobilier d’époque pour reconstituer ce morceau d'Histoire où des personnages célèbres tels que George Washington ou Benjamin Franklin se sont réunis pour rédiger et signer des documents que Benjamin Gates a très envie de voler.

Eastern Penitentiary

"La prison américaine la plus historique" comme ils aiment à le souligner tant sur leur site internet que sur place. Et vous ne serez pas déçu par l'appellation, c'est effectivement un beau morceau d'histoire de la vie carcérale.

C'est un pénitencier avant d'être une prison. La différence? Le côté religieux du but de l'incarcération (on y fait pénitence, vous voyez?). Prison la plus chère du monde (comparativement à l'époque), elle est aujourd'hui à moitié en ruine. Mais c'est ce qui fait tout son charme! Les amateurs d'Urbex seront aux anges et, même si la visite est balisée, elle laisse la liberté de se balader dans (presque) tous les couloirs.

Le petit plus : la cellule d'al Capone. Vous pourrez visiter une cellule "normale" et celle du célèbre gangster en comparaison. Ils n'étaient pas tous logés à la même enseigne.

Market East : Cheesesteak et Amish

La gastronomie américaine n'est pas particulièrement réputée mais certaines spécialités régionales valent la peine d'être testées.

C'est dans le Market East que nous avons déambulé à travers les nombreux étals proposant diverses nourritures du monde entier. Peu de proposition de la spécialité de la ville ce qu'on apprécie puisque le marché ne joue pas (trop) sur le tourisme.

Le cheesesteak, c'est quoi? Peu de surprise si l'on parle un minimum anglais : du steak, du fromage, le tout dans une baguette! Ça ne sonne pas comme de la fine cuisine? C'est parce que ça n'en est pas mais on a déjà mangé des choses bien moins bonnes.

Autre joyeuseté de ce marché couvert : les Amish. Ne tombons pas dans le cliché de la disneylandisation du monde mais il faut reconnaitre qu'acheter du fromage à des Amish en costumes traditionnels, ça ne se fait pas tous les jours!

Street Art, des milliers de fresques

La ville de Philadelphie avait, il y a quelques dizaines d'années, de gros problèmes de vandalisme artistique. Le street art (ou plutôt le tag intempestifs) abimait les bâtiments et Philadelphie a mis en place une politique assez répressive pour calmer les gamins prompts à laisser leur nom sur les murs. 

En contrepartie de cette répression, la ville a lancé le programme Mural Arts Philadelphia. Dans les années 80, le maire de la ville engage une jeune diplômée en arts (Jane Golden) qui va proposer un projet artistique utile à la communauté : recouvrir les murs nus ou défraichis de la ville par de larges fresques colorées. Adieu parkings austères, murs délavés, bonjour couleurs chatoyantes et artistes mis en avant!

De nombreuses visites guidées sont organisées pour en faire le tour (plusieurs milliers au compteur, vous aurez du mal à toutes les voir) ou bien par vous même grâce à ce plan.

Cimetières

Comme évoqué plus haut, la ville a plusieurs siècle d'histoire. Elle a donc vu pas mal d'évènements historiques dont la Guerre d'Indépendance et la Guerre de Sécession

Vous pourrez passer par plusieurs petits cimetières qui pourraient facilement faire office de décors de cinéma pour des films d'horreur et de fantômes. Les petits drapeaux américains rajoutent au tragique et, dans certains cimetières, on peut trouver des écriteaux qui expliquent la vie de la personne enterrée, son histoire et son lien avec l'une des guerres historiques.

South Street

Le quartier de Philly qui se rapproche un peu de Londres et de son Camden. Vous y trouverez de nombreux petits restaurants à la mode, des magasins de musique et des bars. Très agréable de s'y promener et de descendre jusqu'au Delaware (le fleuve) qui sépare les Etats de Pennsylvanie et du New Jersey.

Un concept insolite : le byob. Bring your own bottle (amenez votre propre bouteille d'alcool) qui consiste à pouvoir aller acheter une bouteille de vin/alcool/champagne dans une boutique et à le boire au restaurant accompagné des plats servis. Une bonne manière de diminuer l'addition et de se dépayser!