Un guide décalé pour voyager au pas de sa porte

Lonely Planet, L'Art de voyager sans partir loin, 15,90 euros, sortie le 16 mai 2019
Lonely Planet, L'Art de voyager sans partir loin, 15,90 euros, sortie le 16 mai 2019 - © All Rights Reserved

A l'heure où l'impact environnemental des vacances en avion est une question centrale et que de nombreuses voix s'élèvent pour vanter les mérites du « slow tourisme », Lonely Planet sort un guide au concept atypique et dans un ton qui casse les codes habituels des publications de voyage : « l'art de voyager sans partir loin ».

De Tahiti jusqu'à l'ouest américain en passant par le bush australien et les réserves de Namibie, Lonely Planet a construit sa réputation depuis plus de quarante ans en proposant des itinéraires aux voyageurs en respectant toujours un schéma très sérieux pour apporter un maximum de conseils et de bonnes adresses dans ses guides à l'encre bleue.

Alors que "Lonely" a fait des séjours itinérants sa marque de fabrique, ses guides devenus de vrais compagnons de voyage pour les baroudeurs qui raffolent des séjours sac à dos, la publication s'offre l'opportunité d'apporter une réponse aux nouvelles problématiques du tourisme, dont la préservation de l'environnement est une des questions clés, dans un guide où il est inutile de monter à bord d'un avion pour s'offrir un moment dépaysant.

Cinquante expériences ont été compilées pour inciter les lecteurs à prendre davantage conscience des bienfaits de tout ce qui les entoure.

Redécouvrir son lieu de résidence

Avec un ton décontracté et parfois espiègle, cette nouvelle publication inhabituelle propose d'échanger sa vie avec celle d'un ami, organiser un flashmob, ou encore de s'interdire d'utiliser son porte-monnaie durant toute une journée. Pour les voyageurs qui ont besoin de conseils plus concrets, Lonely leur conseille d'empaqueter leurs affaires et de partir à la conquête de leur propre ville. "Vous n'aurez à craindre ni les trajets en bus cahotants ni les maladies exotiques", souligne avec humour le guide. Dans cette optique, réserver une nuit dans un hôtel de son lieu de résidence pourrait constituer une expérience à part, tout comme gravir le point culminant le plus proche de chez soi.

 

Choix de destination par trip poker

Quant à ceux qui ne démordront pas à l'idée de partir en voyage, Lonely Planet leur lance le défi de préparer ce projet en défiant leurs amis au "trip poker" : au dé ou aux cartes, celui qui obtient le chiffre le plus élevé décide de l'un des éléments du séjour (date, destination, mode de transport, etc...). 

Si chaque microvoyage prête souvent à sourire, le guide démontre être on ne peut plus sérieux en expliquant la marche à suivre et en complétant avec les anecdotes de voyageurs qui ont testé cette expérience.

Lonely Planet, L'Art de voyager sans partir loin, sortie le 16 mai 2019.