Un concert de rock... pour les grands requins blancs

Le grand requin blanc serait fan de rock... et Airbnb a décidé de lui faire plaisir avec un concert de Kiss.
Le grand requin blanc serait fan de rock... et Airbnb a décidé de lui faire plaisir avec un concert de Kiss. - © RamonCarretero / IStock.com

C'est une expérience on ne peut plus insolite que le géant de l'hébergement entre particuliers Airbnb a prévu d'organiser mi-novembre: un concert de rock sera donné dans l'océan Indien à destination... des grands requins blancs! Et c'est le groupe Kiss, rien de moins, qui tentera de séduire l'un des plus grands poissons prédateurs.

 

L'affaire est tout à fait sérieuse. Puisqu'il paraîtrait que les grands requins blancs seraient fans de rock, Airbnb n'a rien trouvé de mieux que de solliciter le groupe de rock Kiss pour mettre en scène un concert dédié aux profondeurs de l'océan Indien. Le spectacle sera donné à bord d'un bateau équipé d'une cale où l'on peut observer la faune marine. L'initiative est engagée conjointement aux côtés d'un spécialiste des requins blancs, le Docteur Blake Chapman, et un hôte Airbnb, Matt Waller. 

 

Sensibilisation du public

Le géant américain de l'hébergement précise avoir organisé ce concert, attendu le 18 novembre, pour sensibiliser la population et lutter contre les idées reçues à propos de ces géants des mers, qui n'attaquent pas l'homme de manière spontanée.

Airbnb souhaite susciter chez ses membres "respect, empathie et protection" pour les grands requins blancs.

Seules huit personnes pourront assister à cette manifestation. Pour tenter sa chance, il faudra s'inscrire le 14 octobre à l'adresse www.airbnb.com/kiss. Compter 50 dollars la participation. Les fonds seront reversés à une ONG: Australian Marine Conservation Society.

 

Nouvelles expériences sur la plateforme

Airbnb a choisi cette forme de communication pour annoncer l'ouverture d'expériences autour d'animaux. Alors que Tripadvisor vient d'annoncer de son côté mettre fin à la commercialisation de billets pour des spectacles de dauphins et d'orques pour les sites n'ayant pris aucune mesure afin de mettre un terme à la captivité des cétacés, Airbnb a aussi choisi de communiquer autour de la nécessité de ne plus envisager la faune à des fins de divertissement.

La plateforme propose aux hôtes de "renouer avec la nature" par le biais de ces expériences. Il peut s'agir d'une randonnée avec des chiens de sauvetage ou de devenir assistant de recherche de gibbons en Thaïlande.

Ces expériences animalières doivent répondre à une charte élaborée aux côtés de l'association World Animal Protection, qui comprend par exemple l'interdiction d'entrer en contact avec des espèces sauvages, de les utiliser comme des objets pour des selfies ou de les contraindre à des techniques de dressage négatives.