Quel moyen de transport pour ses vacances ?

La solution de facilité est incontestablement la voiture. Celle-ci a les avantages de la flexibilité des horaires, de la liberté de s’arrêter en cas de besoin et de pouvoir emmener presque autant de bagages qu’on le désire. Par contre, ce moyen de transport peut s’avérer peu avantageux en termes de coût (compter le prix du carburant, de péage et des frais divers), d’usure de la voiture et des risques de panne ou de bouchons sur la route. D’autre part, la voiture oblige le conducteur à rester vigilant tout au long du trajet, d’où un certain sentiment d’inconfort et de fatigue à l’arrivée, surtout s'il est seul à conduire.

Si vous optez pour la voiture, prévoyez des arrêts fréquents et peut-être de faire le trajet en deux jours en vous arrêtant pour la nuit dans un hôtel du type formule 1. Ce n'est que pour une nuit, les chambres sont correctes, vous pouvez loger à plusieurs dans la même chambre et le petit déjeuner vaut les restos routes que vous trouverez sur les aires d'autoroute. En lus, ça vous permet de ne pas arriver tout cassé sur votre lieu de vacances.

Plusieurs vacanciers optent pour le train, qui, certes, offre moins d’indépendance, mais bien plus de confort. Si on s’y prend suffisamment à l’avance, les prix des billets peuvent être très attractifs en plus du fait qu’on peut se relaxer tout en voyageant. Les deux grands inconvénients du train sont les arrêts et correspondances plus ou moins nombreux, ainsi que le trajet à faire entre la gare de destination et le lieu précis des vacances. Ce constat est d’autant plus vrai lorsque l’on voyage avec des enfants. Préparez votre voyage bien à l'avance, le mieux et de vous rendre dans une agence, ils pourront mieux vous conseiller et vous éviter les voyages à rallonge et les changements de trains trop fréquents.

Si la destination est très lointaine, on peut se trouver dans l’obligation de prendre l’avion, dont l’inconvénient majeur est bien sûr le prix ! Sinon, il n’y a rien de mieux en termes de rapidité et de confort. Autre point faible qui peut contrarier les vacanciers : la limitation de bagages en poids et en nombre. Mais là aussi, si vous vous y prenez suffisamment tôt, vous pouvez vraiment faire de bonnes affaires. Attention, si vous effectuez des recherches via internet pour comparer les tarifs, n'oubliez pas de le faire sur des ordinateurs différentes, les moteurs de recherche vous suivent à la trace et si vous gardez le même ordinateur, vous risquez de voir le prix monter, monter....

Les plus aventuriers ou les budgets serrés peuvent opter pour des moyens moins classiques comme la moto ou le bus qui offrent moins de confort.

Il y a également le camping-car pour joindre l’utile à l’agréable : une façon originale de voyager avec son hôtel sous le bras !