Les week-ends de la rédac : une nuit au train hostel à Bruxelles

Les week-ends de la rédac : une nuit au train hostel à Bruxelles
6 images
Les week-ends de la rédac : une nuit au train hostel à Bruxelles - © Tous droits réservés

C’est lors du dernier weekend d’été que nous nous sommes rendus dans cette auberge pas comme les autres.

Vous en avez peut-être entendu parler il y a quelques années quand ils ont ouvert, en 2015. Leur concept : les trains. Assez simple à expliquer n’est-ce pas ? Mais attention, ils n’y vont pas de main morte avec les locomotives, wagons et autres références.

Un wagon sur le toit

C’est il y a quelques années que les propriétaires actuels de l’hostel sont tombés amoureux du bâtiment typiquement bruxellois à deux pas de la gare de Schaerbeek. Gare qui allait justement accueillir le nouveau musée du train, le Train World. Le concept s’est alors presque imposé de lui-même : les trains. Ils ont donc appelé la SNCB : "on peut avoir vos wagons svp ?".

Mais on ne met pas des wagons de près de 30 tonnes simplement sur un toit, il leur a fallu d’abord renforcer le bâtiment. C’est donc après plusieurs mois de gros travaux qu’ils ont pu faire venir une grue pour poser leurs trois wagons sur leur hostel (presque) flambant neuf.

Heureusement, ils ne se sont pas contentés de cela et ont été dans les détails pour créer une ambiance ferroviaire dans tout le bâtiment. A force de brocantes, marchés aux puces et autres vide greniers, ils ont regroupé de nombreux témoignages de la vie ferroviaire et les ont accrochés un peu partout dans l’ancienne maison de maître.

Vous trouverez d’anciens sièges de 3ème classe dans la bibliothèque, des panneaux de signalisations dans tous les couloirs, une vieille balance de gare dans l’entrée, des valises d’antan au guichet, des appareils de mesures, des plans de Belgique, etc.

  • Type des voitures : I5 – SNCB
  • Poids à vide : + /-44T
  • Mise en service initiale : + /- 1975
  • Rénovation complète : + /- 1995
  • Utilisation ferroviaire jusqu’en + /- 2008

Deux wagons pour une expérience authentique

Nous n’avons pas dormi dans la suite du wagon sur le toit mais nous avons vécu une expérience encore plus authentique. Deux wagons, installés dans l’auberge, permettent de dormir comme dans des wagons-lits d’antan. Après avoir monté trois paires d'escaliers (maison de maître oblige), nous arrivons devant un wagon bleu et or qui nous ramène aux fastes de l'Orient Express. L'intérieur est un peu moins somptueux mais tout aussi authentique avec les vannes, leviers et autres gadgets que l'on a toujours envie de triturer pendant nos voyages en train mais dont on ne connait pas l'effet (ce serait bête d'appuyer sur le bouton qui sépare les wagons...).

Armés de nos sacs de couchage, les couchettes nous font de l’œil mais on sent qu’il va falloir faire gaffe à ne pas trop se retourner pendant la nuit, au risque de tomber du lit. Heureusement, il y a une couchette 'deux personnes' dans le compartiment de devant. Un lit un peu plus large qui nous permettra de dormir ensemble mais sans trop remuer (de nouveau), au risque de faire tomber l'un des deux par terre.

La cabine de couchage, avec vue sur les toits, nous donne réellement l’impression d’être partis à l’aventure dans un des trains de nuit qui vont refaire surface en Belgique. On regrette une chose, l’absence d’écran avec des images de paysages qui rendrait l’expérience encore un peu plus proche de la réalité.

Le petit-déjeuner n’était peut-être pas à la hauteur de l’expérience et de toutes les installations. Le seul bémol de notre séjour !

En résumé, une expérience insolite, au cœur de la ville de Bruxelles. On ne s'attend pas à tomber dans un tel univers en passant le pas de la porte de cette sublime maison de maître. Le personnel est d'une gentillesse à toute épreuve et on n’hésitera pas à revenir (mais dans la suite cette fois!).

Plus d’infos

  • Prix : 45€/nuit pour 2 personnes (le petit-déjeuner est à 8€)
  • Adresse : Avenue Georges Rodenbach 6 à Schaerbeek
  • Site internet et réservation : www.trainhostel.be