Italie : une semaine à Naples et sur la côte amalfitaine

Italie : une semaine à Naples et sur la côte amalfitaine
Italie : une semaine à Naples et sur la côte amalfitaine - © mikolajn - Getty Images/iStockphoto

Naples et sa région valent bien une semaine de vacances, on vous le garanti!

La côte amalfitaine, Naples, le Vésuve, les ruines de Pompéi, Capri, ... toutes ces choses prennent du temps et, au pays de la farniente, il faut prendre le temps de prendre son temps.

Naples

La ville est relativement délabrée, il vaut mieux être prévenu pour ne pas être trop déçu.

Le cliché de Naples "l'italien sur sa Vespa qui crie et klaxonne comme un dingue"... et bien ce n'est pas un cliché! Il est également moins dangereux de traverser au rouge en regardant qu'au vert en faisant confiance aux napolitains de respecter le code de la route.

Ne pas prendre de logement à Naples si le but de vos vacances est de se reposer.

 

Nous avons malgré tout fait de jolies découvertes dans cette ville :

Le quartier Espagnol

Le cliché (encore un) de Naples est dans les rues de ce quartier : escaliers, draps qui pendent entre les maisons, petites cours décrépies, ... toute une ambiance!

Faire une sieste dans le parc du Museo Nazionale della Ceramica Duca di Martina

Après avoir été manger à L'Angolo Del Paradiso (152 Via Michele Kerbaker), un restaurant de quartier avec des portions qui défieront les plus grands appétits, allez digérer à l'ombre d'un arbre dans le parc du Musée de la céramique.

Descendez ensuite jusqu'à la Piazza dei Martiri (attention, beaucoup d'escaliers) et mangez une glace au Gran Caffè La Caffettiera.

Capri et Anacapri

"Capri c'est finiiiii" Et bien nous on n'est pas d'accord!

Beaucoup vous dirons que ça ne vaut pas la peine... on aimerait bien être ces gens là, parce que pour être blasé par tant de sublime beauté, il faut avoir vu beaucoup de belles choses dans sa vie.

Nous on a trouvé ça magnifique, féérique et paradisiaque. Certes, il y a beaucoup d'autres personnes en même temps que nous qui se sont dit la même chose (à savoir des milliers de touristes) mais cela n'enlève en rien la magie du moment (un petit peu quand même, mais si peu).

On vous conseille le taxi (20€) pour monter du port à la ville, allez aux Giardini di Augusto puis voir le monastère di San Giacomo (le ticket avec les jardins est à 3,5€), prenez le bus pour Anacapri et descendez les escaliers phéniciens jusqu'à une petite crique. Vos cuisses vous remercieront de cette descende et des kilos (oui oui) que cela vous fera perdre!

Vésuve et Herculanum

Les deux se font en une journée sans problème.

On vous conseille de commencer par le Vésuve pour ensuite avoir tout votre temps dans les ruines d'Herculanum.

Le billet pour le bus et l'entrée du Vésuve est à 20€ (un peu cher mais monopole oblige). Cela vaut la peine parce qu'on n'a pas tous les jours la chance de marcher sur un Volcan et de voir la baie de Naples de si haut.

Vous pourrez facilement trouver un restaurant à quelques pas de la gare et après cela, dirigez vous vers les ruines.

L'entrée à Herculanum est impressionnante : le site étant en cuvette, vous avez un aperçu direct sur les ruines (qui sont en très bon état). Le reste du site l'est tout autant, les maisons et villas ont été magnifiquement restaurés.

Pompéi

Un MUST malgré la présence de touristes. Rien d'autre à dire!

Allez si, on vous en dit quand même un peu plus : la sensation de se perdre dans des ruelles où des romains marchaient il y a 2000 ans est indescriptible, voir les maisons de gens qui y ont vécu, entrer dans les jardins de riches propriétaires... Une seule recommandation : sortez de la grande rue et vous serez seuls dans Pompéi !

Sorento et Positano

Louez une voiture pour la journée et aventurez vous (prudemment) sur les routes (escarpées) de la côte. Apprêtez-vous à avoir le souffle coupé car rien ne prépare à la vue de paysages aussi sublimes.