Luxembourg : un bon de 50 euros pour que les frontaliers voyagent dans le pays

Cette mesure concerne 558.000 résidents et 200.000 frontaliers qui travaillent au Luxembourg et qui pourront redécouvrir le pays d’une nouvelle manière. Après les difficultés rencontrées par le secteur hôtelier et l’horeca dans de nombreux pays en raison du confinement, cette mesure pourrait permettre une relance douce mais non négligeable des secteurs touchés.

Le bon peut être utilisé pour toutes sortes de lieux touristiques : hôtel, camping, auberge de jeunesse, … D’après François Koepp, interviewé par L’essentiel, tous les établissements hôteliers du Luxembourg participeront à l’initiative.

Un citytrip au Luxembourg, ça vous dirait ?