Coronavirus : que faire si on a prévu de voyager dans les prochaines semaines ?

Une situation sanitaire délicate qui interroge à juste titre les voyageurs qui avaient prévu des séjours en Asie ou en Italie. Voici ce qu’il faut savoir en fonction des destinations. Sachez que si le SPF Affaires Etrangères n’a pas émis un avis négatif pour une destination, le remboursement n’est pas obligatoire ni assuré. Attention, les recommandations ci-dessous sont susceptibles d’évoluer.
 

J’avais prévu de partir en voyage en Chine avec un tour-opérateur

L’Association belge des tour-opérateurs a communiqué l’avis des Affaires étrangères à ses membres. Tous les voyages vers la Chine sont annulés et les tour-opérateurs proposent une série d’alternatives (nouvelle destination, remboursement, etc.).

 

J’avais programmé un voyage en Thaïlande

Dans ce cas, il n’est pas prévu de reporter ou d’annuler le voyage. Toutes les autres destinations long-courriers qui font l’objet de séjours organisés par les tour-opérateurs restent pour le moment accessibles.

 

J’avais prévu un voyage en Asie qui comprend un transit par Singapour

La situation sanitaire actuelle ne remet pas en cause une escale prévue dans la cité-Etat. "La situation est bien suivie par les autorités de Singapour depuis le début de la crise", explique le Seto, le syndicat des entreprises de tour-operating (France).

 

J’avais réservé un vol sec vers la Chine

Pour les voyageurs qui s’étaient occupés eux-mêmes d’organiser leur déplacement en réservant notamment leur vol, les situations diffèrent selon les compagnies. Selon leur situation, les voyageurs peuvent espérer un geste commercial en bénéficiant d’un report ou d’un remboursement. Mieux vaut se rapprocher de la compagnie avec laquelle on avait prévu de voler pour connaître les solutions envisagées.

 

J’avais organisé un séjour en Italie

Des mesures de restriction ont été prises dans de nombreuses villes. On peut lire sur le site du SPF que "Le 9 mars 2020, le gouvernement italien a pris de nouvelles mesures de restriction applicables à tout le territoire italien. Suite à cette décision du gouvernement italien, il est conseillé de reporter jusqu’à nouvel ordre tous les voyages vers l’Italie. Ces mesures restrictives seront en vigueur du 10 mars au 3 avril 2020."

Mise à jour : les compagnies EasyJet et Brussels Airlines ont diminué leurs vols vers le nord de l’Italie, les passagers dont les vols sont impactés peuvent soit choisir un autre vol, soit se faire rembourser.

 

J’avais prévu un séjour en Europe dans les prochains jours

L’épidémie de Covid-19 ne remet pas en cause les réservations effectuées pour un séjour moyen-courrier en Europe, à l’exception de l’Italie.

 

Vous pouvez retrouver des informations sur le fait de pouvoir être remboursé ou si votre assurance couvre ce genre d’évènements. La situation évolue tous les jours, vous pouvez suivre les dernières informations concernant le coronavirus et ses implications dans le dossier spécial de l’info.