YouTube : des nouveautés et une polémique de plus

YouTube : des nouveautés et une polémique de plus
YouTube : des nouveautés et une polémique de plus - © Tous droits réservés

Le site d'hébergement de vidéos de Google propose de nouvelles fonctionnalités aux utilisateurs, mais peine toujours à bloquer les contenus problématiques.

YouTube ne veut décidément pas supprimer les contenus problématiques de sa plateforme, au nom de la liberté d'expression (qui a décidément bon dos). Après avoir annoncé un module de contextualisation en partenariat avec Wikipedia, placé sous les vidéos complotistes, la plateforme reconnaît que son algorithme est encore loin d'être parfait. 

Cette fois, c'est YouTube Kids, une version dédiée aux enfants de son application, qui est remise en cause. En effet, entre les compilations d'épisodes (souvent illégales) de l'âne Trotro ou de Peppa Pig, certains parents ont découvert des vidéos aux contenus douteux. Entre théories du complot farfelues, vidéos aux propos racistes et détournements malsains de dessins animés connus, Youtube Kids semble échapper totalement au contrôle de ses équipes. 

Entre deux dessins animés, les enfants peuvent donc découvrir que les premiers pas de l'homme sur la lune en 1969 étaient faux, que la terre est plate et que nos dirigeants politiques sont quasiment tous des reptiliens. Le tout sans entrer le moindre mot dans la barre de recherche, puisque Youtube Kids suggère automatiquement ce genre de contenu. 

YouTube déclare être au courant du problème : "Le contenu est passé au crible à l’aide de systèmes entraînés par l’homme. Cela étant dit, aucun système n’est parfait et il arrive parfois qu’on rate la cible. Si cela survient, nous prenons des mesures immédiates pour bloquer les vidéos ou, si nécessaire, les chaînes dans l’application". Pour autant, vérifiez ce que vos enfants regardent. Avant que YouTube ne répare ses nombreux problèmes, les plus petits pourraient être témoins de vidéos pas vraiment adaptées à leur jeune âgé. Pour plus de sécurité, Netflix propose une version pour enfants de sa plateforme, avec notamment des dessins animés comme Peppa Pig. C'est certes payant, mais légal et moins risqué .

Quant à la version "adulte" de YouTube, elle continue de s'enrichir avec l'arrivée d'une fonction livestream simplifiée. Les utilisateurs de Chrome pourront débuter une vidéo en direct via leur webcam en quelques clics. Dans les prochains mois, l'entreprise prévoit d'ajouter la même fonctionnalité sur certains smartphones, afin de ralentir la folle progression de la plateforme de streaming de jeu vidéo Twitch. Enfin YouTube testerait en ce moment un moyen de profiter simplement d'un mode Picture-in-Picture, soit la possibilité de placer le lecteur vidéo dans un coin de l'écran et surfer sur d'autres sites pendant la lecture. Le PiP est déjà disponible à l'aide d'extensions de navigateurs (ou en cliquant deux fois avec le clic droit sur Safari). Mais l'idée serait de proposer une version native de ce mode bien pratique.