YouTube accusé de cibler illégalement les enfants

YouTube accusé de cibler illégalement les enfants
YouTube accusé de cibler illégalement les enfants - © Tous droits réservés

Vingt-trois associations américaines de défense des droits numériques et de protections des enfants ont porté plainte contre YouTube et Google auprès de la FTC, la Federal Trade Commission, qui veille aux droits des consommateurs aux États-Unis. Selon ces associations, Google collecterait les informations personnelles des mineurs.

Alors que YouTube est interdit aux moins de 13 ans (du moins c'est ce qu'indique le règlement du site), Google collecterait malgré tout des données telles que les numéros de téléphone, la localisation des jeunes utilisateurs, ou le type d'appareil utilisé pour se connecter. 

Pour Josh Golin, signataire et responsable de la Campagne pour une enfance sans publicité, c'en est trop : "Google amasse ses informations sans en informer au préalable les parents et Google les utilise pour cibler des publicités vers les enfants partout sur internet. Depuis des années, Google a abandonné sa responsabilité envers les enfants et les familles en affirmant de façon trompeuse que YouTube –un site inondé de dessins animés, comptines et publicités pour des jouets– n’est pas pour les enfants de moins de 13 ans". 

De plus, la plateforme vidéo de Google enfreindrait une loi de 1998, qui "interdit à un site internet destiné aux enfants, ou qui sait que des enfants l’utilisent, de collecter et utiliser de telles informations sans avoir l’accord des parents". Du côté de la firme de Mountain View, on explique que "protéger les enfants et les familles était une priorité". Selon le porte-parole de l'entreprise, cela explique l'existence de YouTube Kids : “Parce que YouTube n’est pas pour les enfants, nous avons investi de façon importante pour créer l’application YouTube Kids, qui propose une alternative spécialement destinée aux enfants". 

YouTube Kids qui, rappelons-le, déborde de vidéos complotistes et racistes.