Windows 11 : attention à la version que vous téléchargez, les malwares sont légion

La version finale du nouvel OS de Microsoft n’est pas encore disponible officiellement, mais cela n’empêche pas plusieurs versions de trainer sur la toile, certaines plus dangereuses que d’autres. 

De fausses versions en circulation

Comme l’explique le site de l’antivirus Kaspersky, de nombreux cybercriminels utilisent Windows 11 pour y glisser quelques malwares. C’est le cas du fichier “86307windows 11 build 21996.1 x64 + activator.exe”, qui, lors de l’installation, installe un autre programme plus dangereux. 


Lire aussi : Windows 11 : la date de sortie se précise


Si le numéro de version (21 996) est correct, il ne s’agit pas de Windows 11. Mieux vaut donc se méfier. “Les produits Kaspersky ont déjà vaincu plusieurs centaines de tentatives d'infection utilisant des programmes similaires sur Windows 11. Une grande partie de ce logiciel malveillant est constitué de téléchargeurs, dont la tâche consiste à télécharger et à exécuter d'autres programmes. Ces autres programmes peuvent être très différents et aller de logiciels de publicité relativement inoffensifs, à des chevaux de Troie, ou encore à des voleurs de mot de passe”, explique l’entreprise. 

2 images
© Kaspersky

Comment télécharger Windows 11

Si vous souhaitez tester la nouvelle version de Windows dès aujourd’hui, le moyen le plus sûr est de passer par le site de Microsoft. Pour cela, il faudra d’abord vous inscrire au programme Windows Insider, à cette adresse.

Ensuite, si vous possédez déjà Windows 10, il suffira de vous rendre dans les réglages de votre machine, puis dans mise à jour et sécurité, et de choisir Windows Insider Program pour tester Windows 11. 

Attention, même s’il s’agit là d’une version officielle, l’OS n’en reste pas moins à l’état de bêta. Il n’est donc pas conseillé de l’installer sur votre ordinateur principal.