Un pas de géant pour la réalité augmentée

Un pas de géant pour la réalité augmentée
Un pas de géant pour la réalité augmentée - © Apple

En présentant "ARKit" Apple a provoqué un avancée inattendue dans le développement de la réalité augmentée.

Réalité virtuelle et réalité augmentée, deux technologies différentes et complémentaires

La réalité augmentée est la technologie sur laquelle énormément de poids lourds du secteur high-tech misent. À l'inverse de la réalité virtuelle, qui nous plonge dans un monde 100% virtuel à l'aide d'un casque doté d'écrans, la réalité augmentée "augmente de réel", en projetant des éléments numériques sur le virtuel. Parfois via des lunettes, mais souvent simplement via la caméra d'un smartphone, la réalité augmentée est beaucoup moins envahissante que sa cousine virtuelle et plus susceptible d'intéresser le consommateur lambda.

Des milliards investit pour le développementGoogle, Facebook, Snapchat et d'autres géant du web investissent massivement dans ces technologies, mais il y en a un qui s'était fait attendre : Apple. L'entreprise n'avait, avant juin, jamais présenté une quelconque technologie en lien avec la réalité augmentée, laissant le champ libre aux rumeurs les plus folles. Mais à sa conférence dédiée aux développeurs, la pomme a présenté "ARKit", une plateforme de développement pour les applications d'AR (pour "augmented reality"). Les développeurs se sont emparés de la technologie, avec des résultats inattendus.

"Ils développent de tout. Des mètres virtuels aux ballerines de bois qui dansent sur le sol. C'est absolument incroyable ce que les développeurs sont arrivés à faire en si peu de temps" s'est réjoui Greg Joswiak, vice-président du marketing pour les produits mobiles de la pomme dans la presse australienne.

Il est vrai que les premiers résultats sont extrêmement impressionnants, et laissent entrevoir ce qui attend l'utilisateur d'ici le mois de septembre avec la sortie d'iOS 11.

La réalité virtuelle comme prochain Eldorado

Nombreux sont ceux qui voient cette technologie comme un des prochains vecteurs d'innovation pour le smartphone. L'idée est d'imaginer la caméra du smartphone comme moyen de projeter toute sorte de choses sur le réel, à travers l'écran de l'appareil. Il suffirait de pointer une rue ou un monument pour en obtenir des informations ou un itinéraire. Un produit alimentaire pour obtenir des informations nutritives ou son prix, mais également des mètres numériques (bien pratiques) ou encore de nouvelles sortes de jeu vidéo, comme on a pu le voir avec Pokémon GO notamment.

Snapchat et Facebook jouent aussi énormément sur les filtres à s'appliquer sur le visage ou sur le monde qui nous entoure. Bref, les possibilités semblent extrêmement vastes, avec des produits à la fois utiles, ludiques et beaucoup plus intuitifs.