Un internaute tweete comme Donald Trump, Twitter suspend son compte

Un utilisateur de Twitter a tenté une petite expérience. Sur le compte @suspendthepres (suspendez le président), il copie à la virgule près chaque tweet publié par le compte du président des États-Unis, @realDonaldTrump, afin de savoir si les propos tenus peuvent amener le réseau social à suspendre le compte. 

Si Twitter a, à la surprise générale, signalé fin mai des messages de Donald Trump pour “apologie de la violence, le compte du président reste actuellement toujours actif. Mais est-ce dû à son statut de président, ou tout simplement, car Donald Trump n’enfreint pas le règlement du réseau social ? 

C’est ce qu’a voulu découvrir l’utilisateur @BizarreLazar, qui, depuis le 30 mai 2020, tweete exactement comme le 45e président des États-Unis. Et il n’aura pas fallu attendre longtemps avant de connaitre la réponse.

En effet, 68 heures après sa création, Twitter a suspendu le compte @SuspendThePress, pour une période de 12 heures. Selon Twitter, le tweet incriminé (qui contenait notamment la phrase “Quand les pillages démarrent, les tirs commencent”), “violait les règles de Twitter sur l'apologie de la violence”.

Soit exactement ce qui est arrivé à Donald Trump. À la différence près que son tweet était resté en ligne, car “Twitter estimait qu'il était dans l'intérêt du public que ce tweet reste accessible.”

Si Donald Trump a très mal pris le signalement de Twitter, allant jusqu’à signer un décret visant à limiter la protection des réseaux sociaux, le compte @SuspendThePress poursuit quant à lui sa petite expérience. Et c’est à suivre par ici.