Ubisoft retire un visuel d’un poing noir levé suite à une controverse

L’éditeur français avait emprunté l’imagerie du mouvement Black Lives Matter, soit un poing noir levé, pour l’associer à un groupe terroriste fictionnel, Umbra, présent dans le jeu mobile Tom Clancy’s Elite Squad.

La présence de ce visuel, aperçu dans la cinématique d’introduction du jeu (visible ci-dessous à partir de la 33e seconde), a immédiatement fait réagir les joueurs sur les réseaux sociaux. D’autant que le groupe Umbra, dans le jeu, a pour but de "profiter de l’escalade des troubles civils afin de créer plus de chaos et affaiblir les gouvernements.

Ubisoft a réagi à la polémique, via son compte Twitter.

“L’imagerie qui apparaît dans la séquence vidéo d’ouverture de Tom Clancy’s Elite Squad montrant un poing levé était insensible et blessante à la fois dans son inclusion et la manière dont elle était représentée.”

Nous avons écouté et remercions les joueurs et la communauté qui nous l’on fait comprendre et nous nous excusons”, poursuit l’éditeur. “Cette image du 'poing levé' sera retirée dans la prochaine mise à jour du titre ce mardi 1er septembre sur Android, et aussi vite que possible sur iOS.

Mais comme le souligne Kate Danvers sur Twitter, les excuses d’Ubisoft passent mal. Notamment car l’entreprise avait soutenu le mouvement Black Lives Matter en juin dernier et que le symbole du poing levé était très probablement déjà intégré au jeu.

Alors, lorsque vous avez tweeté votre déclaration en juin, ce jeu était-il déjà en développement ou l’idée d’exploiter et de profiter du mouvement est arrivée par la suite ? Ubisoft n’a pas répondu à Kate Danvers.