Ubisoft attaque Apple et Google en justice pour plagiat

L’éditeur français de jeux vidéo s’attaque aux deux géants qui, selon lui, auraient permis au jeu “Area F2” de plagier le jeu Tom Clancy’s Rainbow Six: Siege et de gagner en visibilité. 

Développé par Qooka Games pour le compte de Ejoy, une entreprise chinois détenue par le géant de l’e-commerce Alibaba, Area F2 copierait de nombreux éléments du jeu d’Ubisoft, “de l'écran de sélection à l'écran de notation final, et ainsi que tout ce qu’il se passe entre ces deux écrans.

2 images
© Ejoy / Qooka Games

Area F2 est une telle “copie carbone”, que “cela ne peut pas être sérieusement contesté”, a déclaré Ubisoft dans sa plainte déposée auprès d’un tribunal de Los Angeles. “Rainbow 6 : Siege est l'un des jeux multijoueurs compétitifs les plus populaires au monde et figure parmi les propriétés intellectuelles les plus précieuses d'Ubisoft.” Selon l’éditeur, cette franchise inspirée des romans de l’auteur Tom Clancy séduirait 55 millions de joueurs à travers le monde, dont 3 millions qui y jouent quotidiennement. 

Ubisoft aurait tenté de faire retirer la copie de l’App Store d’Apple ou du Play Store de Google, mais les deux entreprises auraient refusé, d’où cette attaque en justice. Ubisoft n’a cependant pas précisé pourquoi sa plainte visait Apple et Google, et non pas directement Ejoy, à l’origine de ce Area F2.