Uber teste un abonnement mensuel aux États-Unis

Uber teste un abonnement mensuel aux États-Unis
Uber teste un abonnement mensuel aux États-Unis - © Tous droits réservés

Le géant du VTC lance une formule d’abonnement dans cinq grandes villes américaines. Ce “Ride Pass” permet de profiter du tarif de base pour chaque course, peu importe les circonstances.

Dans un premier temps, l’abonnement sera disponible à Austin, Denver, Miami et Orlando pour 14,99 dollars par mois, ainsi qu’à Los Angeles pour 24,99 dollars par mois (avec, en prime pour les habitants de Los Angeles, un accès offert aux trottinettes partagées Lime et aux vélos électriques Jump). Ce forfait garanti des courses au prix de base, même si les conditions météorologiques sont catastrophiques, si la demande est élevée ou si les transports publics connaissent quelques difficultés. Soit autant de facteurs où l’algorithme d’Uber applique le fameux multiplicateur qui fait augmenter les prix. Pour l’utilisateur, le Ride Pass représente une réduction du prix de la course de 15% en moyenne. 

Pour Uber, qui s’est construit sur une pratique du “Surge Price”, soit une tarification dynamique qui s’adapte en fonction de l’offre et de la demande, cet abonnement permettrait de mieux rémunérer les chauffeurs et ainsi les convaincre de travailler les jours où la demande est plus importante, comme les samedis soirs ou la nuit du jour de l’an. La différence de prix étant prise en charge par Uber. Le but ici est de fidéliser la clientèle, peu importante si dans un premier temps, l’entreprise perd de l’argent. 

Uber n’est pas le premier VTC à tester une formule d’abonnement. Aux États-Unis toujours, son concurrent Lyft a lancé en octobre dernier un forfait à 299 dollars par mois, qui offre 30 courses d’un montant de 15 dollars maximum. En cas de dépassement, le client paie le surplus.