Twitter ne masquera pas les tweets racistes de Donald Trump

Twitter ne masquera pas les tweets racistes de Donald Trump
Twitter ne masquera pas les tweets racistes de Donald Trump - © Tous droits réservés

Le président américain a attaqué des élues démocrates sur le réseau social. Et les tweets resteront bien visibles.

Ce dimanche 14 juillet, Donald Trump a publié une série de tweets racistes visant quatre élues du Congrès : Alexandria Ocasio-Cortez de New York, Ilhan Omar du Minnesota, Ayanna Pressley du Massachusetts et Rashida Tlaib du Michigan.

"Tellement intéressant de voir les élues 'progressistes' démocrates du Congrès, originaires de pays dont les gouvernements sont dans une situation totalement catastrophique, les pires, plus corrompus et ineptes au monde (si même ils possèdent un gouvernement qui fonctionne), désormais dire haut et fort et de manière perfide à la population des États-Unis, la plus grande et la plus puissante nation de la Terre, comment notre gouvernement doit être dirigé. Pourquoi ne retournent-elles pas dans ces endroits totalement défaillants et infestés par la criminalité dont elles viennent pour aider à les réparer ?", pouvait-on lire sur le compte du 45e président des États-Unis. 

Mais selon The Verge, ces messages racistes où Trump demande à ces élues (toutes nées aux États-Unis) de "retourner dans leur pays" ne seront pas jugés comme du contenu haineux par Twitter. L'entreprise a confirmé à nos confrères américains que les tweets ne seront donc pas masqués derrière un fond grisé empêchant les utilisateurs d'accéder aux tweets avant de prendre conscience de leur nature. 

Pourtant, les nouvelles règles du réseau social stipulent que les messages "ciblant des individus en multipliant les insultes, les tropes ou tout autre contenu répétés visant à déshumaniser, dégrader ou renforcer les stéréotypes négatifs ou préjudiciables concernant une catégorie protégée" seront masqués, voire supprimés.