TikTok : ByteDance rejette l’offre de Microsoft

Le propriétaire chinois de la célèbre application a écarté Microsoft de la course visant à faire de TikTok une entreprise américaine. 

Malgré la pression du gouvernement Trump, qui insiste sur la fermeture de TikTok si aucune solution n’est trouvée avant le 20 septembre, ByteDance a rejeté l’offre de Microsoft, ne laissant plus qu’Oracle comme potentiel nouveau propriétaire. 

ByteDance nous a fait savoir aujourd'hui qu'ils ne vendraient pas les opérations américaines de TikTok à Microsoft. Nous sommes convaincus que notre proposition aurait été bonne pour les usagers de TikTok tout en protégeant les intérêts de sécurité nationale”, a expliqué la firme de Redmond dans un communiqué publié ce dimanche 13 septembre. 

Nous aurions fait des changements significatifs pour assurer que le service respecte les standards les plus élevés en matière de sécurité, de respect de la vie privée, de sûreté et de lutte contre la désinformation, précise Microsoft, en vain. 

Si Oracle devient le “partenaire technologique” de TikTok aux États-Unis avant l’échéance fixée par la Maison-Blanche, l’application pourra continuer de séduire les jeunes Américains. Une nouvelle qui ravirait les 100 millions d’utilisateurs mensuels que compte le pays. 

Au niveau mondial, TikTok est présent dans plus de 200 pays et a déjà été téléchargé plus de 2 milliards de fois.