Tik Tok resserre l'étau autour des cryptomonnaies et sanctionne des influenceurs

TikTok a officiellement mis à jour sa politique de partenariats, visant à interdire la promotion de services et produits financiers sur la plateforme. Et certaines de ses personnalités les plus en vogue en ont d'ores et déjà fait les frais.

La plateforme a pris des mesures contre Tana Mongeau et les sœurs d'Amelio en vertu de sa nouvelle politique contre l'escroquerie et la fraude. Forts de leurs millions de followers, ces influenceurs avaient rendu publics des partenariats avec des cryptomonnaies, incitant notamment leur communauté à investir dans ces monnaies virtuelles.

Les nouvelles normes de TikTok empêcheront les utilisateurs de publier du contenu promotionnel sur les cryptos, des conseils en trading, ou autres offres de micro-crédits, quel que soit l'emplacement géographique du TikToker.


Lire aussi : La voix de synthèse, la nouvelle tendance sur TikTok


Longtemps, les réseaux sociaux ont permis aux entreprises de services et produits financiers, et autres sociétés de trading d'étendre leur offre à un nouveau public. Ces derniers avaient pour habitude d'utiliser des personnalités populaires pour faire leur promotion. Il y a quelques mois, la célèbre Kim Kardashian faisait d'ailleurs la promotion de l'Ethereum Max (EMAX) sur Instagram. À partir de 2018, Google, Facebook et Twitter commençaient à bannir les publicités relatives aux cryptomonnaies. Les géants d'internet ne sont que très récemment revenus sur leur décision.

La décision de la société de ByteDance intervient quelques semaines après l'annonce par Pékin d'une répression de l'exploitation des cryptomonnaies en raison de la crise climatique.  Si ces modifications sont entrées en vigueur de manière imminente sur la plateforme, la politique publicitaire de l'entreprise, autorisant les sociétés de services financiers à faire de la publicité auprès des adultes, est maintenue.