Tesla : quand l’Autopilot confond la lune et les feux de circulation

La conduite automatique telle qu’on la voit dans les films, ce n’est pas pour tout de suite. Même sur les Tesla d’Elon Musk, pourtant déjà bien avancées. 

Un problème qui interpelle

C’est sur Twitter qu’un propriétaire de Tesla a raconté sa mésaventure avec la lune. Alors qu’il conduisait tranquillement, sa voiture ne cesse de vouloir ralentir. Normal, du moins du point de vue de l’Autopilot, qui détecte un feu orange alors qu’il ne s’agit que de la lune. 

S’il est vrai que la lune est particulièrement basse et orange, ce “petit bug” pose question. Et si la lune avait été rouge ? Et si le véhicule avait simplement décidé de se stopper au milieu du chemin ? 


Lire aussi : Le mode Autopilot de Tesla va bientôt détecter les clignotants et les gyrophares pour mieux prévenir certaines situations dangereuses


Sous le tweet, on note par ailleurs un autre exemple : la Tesla ne faisant pas la différence entre un feu tricolore et un feu présent dans un carwash. Ce qui est moins problématique, mais prouve que le pilotage automatique est certainement perfectible. 

Rappelons qu’au début du mois de juillet 2021, Elon Musk avait déclaré que “la conduite autonome généralisée est difficile, car elle nécessite d'intégrer les problèmes du monde réel dans une intelligence artificielle.