Sur le Darkweb, les identifiants Apple se vendent pour une quinzaine de dollars

Sur le Darkweb, les identifiants Apple se vendent pour une quinzaine de dollars
Sur le Darkweb, les identifiants Apple se vendent pour une quinzaine de dollars - © Tous droits réservés

Si les récentes campagnes de phishing (hameçonnage en français, une technique frauduleuse permettant d'obtenir des renseignements personnels) se multiplient autour des produits Apple, c'est en partie à cause du Darkweb, où la demande semble augmenter.

15,39 dollars. C'est la somme moyenne qu'il faut débourser sur le Darkweb pour obtenir l'accès d'un compte Apple ID. C'est ce que révèle une enquête menée par le site top10vpn.com. Entre le 5 et le 11 février dernier, les équipes du site ont scruté les annonces publiées sur les plus grosses boutiques du Darkweb, à savoir Dream, Point et Wall Street Market. 

Comme son nom l'indique, le Darkweb est la face cachée d'internet, sorte de Far West virtuel où tout est permis. Alors que l'internet classique s'arrête aux téléchargements illégaux de films et de musiques, le Darkweb propose de la drogue, des armes à feu et des comptes volés (données bancaires, informations de passeports, etc.) à qui sait où chercher. 

Quinze dollars n'est pas une somme énorme, mais les identifiants Apple, permettant d'acheter des films, de la musique ou des applications sur les différents appareils de la marque, se positionnent tout en haut du classement des données non bancaires les plus couteux. 

Ainsi, un compte Amazon ne coûte que 10 dollars. Un compte eBay peut monter jusqu'à 12 dollars. Les sites de rencontre tournent autour de 3,11 dollars. Et des services de communications, comme Skype ou des données d'un opérateur mobile s'élèvent à 10 euros chacun. 

C'est évidemment les données bancaires qui se vendent à prix fort. Des données de carte de crédit commencent à 50 dollars. Quant à un compte PayPal, le prix peut monter jusqu'à 274 dollars, soit jusqu'à 10% du montant disponible sur le compte. 

Soyez donc vigilants et ne répondez pas systématiquement aux messages d'Apple, surtout si ceux-ci vous semblent louches. De plus, Apple propose une identification à deux facteurs, permettant d'accroitre la sécurité de votre compte. Plus d'infos par ici