Spotify souhaite entrer en bourse

Spotify souhaite entrer en bourse
Spotify souhaite entrer en bourse - © Tous droits réservés

La plateforme suédoise de streaming musical a déposé ce mercredi 28 février une demande d'introduction en Bourse à Wall Street. Elle sera cotée sur le New York Stock Exchange sous le symbole « SPOT ».


Fondé en 2006 par Daniel Ek et Martin Lorentzon, Spotify possède pas moins de 159 millions d'utilisateurs actifs, dont 71 millions d'utilisateurs payants. La plateforme devance tous ses concurrents, d'Apple Music à Deezer en passant par Tidal. Pour autant, l'entreprise accuse toujours des pertes. Dans le document publié par la SEC (Securities and Exchange Commission), le gendarme de la Bourse américaine, on apprend que malgré des revenus en hausse (38% par rapport à 2016, soit 4,09 milliards d'euros), Spotify a perdu près de 1,24 milliard d'euros. Des pertes qui ne font qu'augmenter au fils des ans (elles s'élevaient à 230 millions d'euros en 2015 et à 539 millions d'euros en 2016).

"Les revenus mondiaux de l’industrie musicale ont chuté de 40 % entre les 23,8 milliards de dollars en 1999 et les 14,3 milliards de dollars en 2014, après le lancement du premier service de téléchargement en ligne de musique. Cependant, alors que le modèle de Spotify prenait de l’ampleur, cette tendance s’est inversée en 2015 lorsque les revenus de l’industrie mondiale ont augmenté de plus de 3 %. La croissance s’est ensuite accélérée en 2016 lorsque les revenus ont atteint 15,7 milliards de dollars " explique l'entreprise. 

Spotify a opté pour la procédure en "cotation directe", une procédure qui permet d'économiser des coûts liés à l'entrée en bourse, comme les commissions versées aux banques. Le groupe suédois chercherait à lever un milliard de dollars de financement.