Spotify s’approche des 300 millions d’utilisateurs actifs

La plateforme de streaming musical a communiqué ses résultats financiers. Et la croissance était au rendez-vous. 

En effet, l’entreprise suédoise dispose de 299 millions d’utilisateurs actifs, dont 138 millions d’abonnés payants. Soit une augmentation de 29% et 27%, respectivement, en un an. Pas (trop) d’inquiétude face au Covid-19, donc, du côté du service dirigé par Daniel Ek : “Notre entreprise s’est bien comportée au deuxième trimestre et continue de fonctionner à un niveau élevé, et ce malgré l’incertitude persistante entourant la pandémie de COVID-19.”

Côté financier, si Spotify annonce une augmentation des coûts d’exploitation de l’ordre de 48%, combinée à une diminution de 21% des revenus publicitaires (là où la pandémie a frappé le plus fort), et des pertes nettes de 356 millions d’euros (contre 76 millions à la même période en 2019), la plateforme enregistre malgré tout un chiffre d’affaires en hausse de 12% en un an, et atteint les 1,89 milliard d’euros. 

Le concurrent principal d’Apple Music prévoit par ailleurs une croissance pour la seconde moitié de l’année, avec un nombre d’utilisateurs actifs qui devrait dépasser le cap des 300 millions au troisième trimestre(Spotify planche sur 312 à 317 millions). Logiquement, Spotify s’attend également à une augmentation des comptes payants, qui pourraient se situer entre 140 et 144 millions. Au quatrième trimestre, la société envisage les 328-348 millions d’utilisateurs actifs, et vise les 146-153 millions d’abonnés payants. 

Enfin, du côté des podcasts, les chiffres sont positifs et encourageants. 21% des utilisateurs écoutent désormais des podcasts sur la plateforme, contre 19% lors du trimestre précédent. Spotify précise par ailleurs que sur les 1,5 million de podcasts présents dans son catalogue (dont des exclusivités comme The Joe Rogan Experience, ou le podcast de Michelle Obama), la moitié a été ajoutée en début d’année 2020.