Spotify ne connaît pas la crise

La plateforme de streaming a accueilli plus de nouveaux utilisateurs payants que d’utilisateurs gratuits lors de ce dernier trimestre. 

En route vers les 400 millions d’utilisateurs

Au total, Spotify compte désormais 365 millions d’utilisateurs actifs chaque mois, soit une augmentation de 22% sur un an. Du côté des abonnés payants, le service séduit 165 millions d’abonnés, soit une augmentation de 20% sur un an. 

Entre le premier trimestre 2021 et le second, Spotify a donc attiré 9 millions d’utilisateurs, dont 7 millions qui ont directement opté pour la version payante de l’offre. 

En face, la concurrence à bien du mal à suivre. Selon Music Ally, Apple Music compterait 60 millions d’abonnés (payants, Apple Music n’offrant pas de version gratuite), et 55 millions d’abonnés payants du côté d’Amazon Music. 


Lire aussi : Spotify vous préviendra quand vos artistes préférés publient de nouvelles chansons


Les podcasts à la traîne

Même si les nouvelles sont bonnes pour Spotify, notons malgré tout que les podcasts séduisent moins que la musique. L’entreprise suédoise annonce que ceux-ci ont “progressé modestement” d’un trimestre à l’autre. Cela n’empêche pas Spotify d’investir toujours plus dans le domaine. De nouveaux podcasts exclusifs ont ainsi rejoint la plateforme, et le nombre de podcasts disponibles est passé de 2,6 millions à 2,9 millions en trois mois. 

Enfin, du côté des revenus par utilisateurs, on note également une augmentation, passant de 4,12 euros en moyenne à 4,29 euros par abonné. Ce qui s’explique notamment pas une hausse de prix dans certains pays. Spotify enregistre donc une perte nette de 20 millions d’euros, contre 356 millions d’euros il y a un an sur la même période.