Spotify franchit le cap des 150 millions d’utilisateurs payants

Le service de streaming suédois a partagé ses derniers résultats financiers. On apprend que le service séduit au total 345 millions d’utilisateurs, dont 155 millions d’abonnés payants. 

Cela représente une augmentation de 27 et 24%, respectivement. Mais comme l’explique le Wall Street Journal, les revenus par utilisateur ont malgré tout chuté de 8%, pour arriver à 4,26 euros. La multiplication des promotions et des réductions sur les abonnements sont à pointer du doigt. 

Spotify a en effet proposé plusieurs réductions pour attirer de nouveaux utilisateurs. Le prix de l’abonnement est également moins élevé sur des marchés comme la Russie et l’Inde. Spotify perd donc 125 millions d’euros, ce qui est moins que l’année précédente, où l’entreprise avait perdu 209 millions d’euros. 

Par ailleurs, la plateforme annonce qu’un quart des utilisateurs écoutent les podcasts publiés dans le catalogue. Spotify en recense plus de 2 millions, et dévoile que la consommation de podcasts a augmenté de 100% en un an. 

L’entreprise continuera donc d’investir sur ce marché. Les grands noms, comme Joe Rogan (dont le podcast The Joe Rogan Experience est numéro un dans 17 pays), seront bientôt rejoints par d’autres célébrités comme la réalisatrice Ava Duverney et même le Prince Harry et Meghan Markle pour des podcasts exclusifs. 

Quant à 2021, Spotify se veut prudent. Le nombre d’utilisateurs pourrait atteindre les 427 millions, mais l’entreprise est consciente que les abonnements ralentiront après le nombre d’inscriptions enregistrées en 2020 suite à la pandémie de COVID-19. Spotify s’apprête d’ailleurs à perdre jusqu’à 300 millions d’euros, mais devrait augmenter ses prix sur plusieurs marchés.