Spotify et Deezer accusent Apple de concurrence déloyale

Spotify et Deezer accusent Apple de concurrence déloyale
Spotify et Deezer accusent Apple de concurrence déloyale - © Tous droits réservés

Selon les deux services de streaming, la marque à la pomme userait de pratiques anti-concurrentielles en s’octroyant un pourcentage des abonnements souscrits via son App Store.

C’est pareil pour tout le monde : Apple prend 30% du prix de chaque application vendue sur son App Store. C’est également le cas pour des abonnements souscrits sur iOS, qu’il s’agisse d’un abonnement au New York Times ou un mois en Premium sur Spotify.

Pour Daniel Ek, cofondateur de Spotify et Hans-Holger Albrecht, directeur général de Deezer, c’en est trop. Les deux patrons ont écrit à Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne afin de stopper cette position dominante.

Dans un article du Financial Times, on apprend que ces 30% sont très mal vus, notamment depuis qu’Apple propose son propre service de streaming, Apple Music. La firme de Cupertino a par ailleurs modifié légèrement ses règles l’année passée, en ne prenant que 15% sur des abonnements actifs depuis plus d’un an. Mais cela n’est visiblement pas assez.

En s’adressant directement à Bruxelles, Spotify et Deezer pourraient faire changer les choses. La commission tente depuis longtemps de développer un marché unique du numérique Européen visant à concurrencer les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple). Spotify étant suédois et Deezer français, les deux services ont une belle carte à jouer pour contrecarrer les plans des grosses entreprises américaines. En juin dernier, l’Europe condamnait Google à payer une amende de 2,4 milliards d’euros pour concurrence déloyale. Si une réforme sur la régulation de la concurrence est adoptée, Apple pourrait bien perdre cette bataille.