Spotify estime avoir trop payé les artistes en 2018 et veut se faire rembourser

Spotify estime avoir trop payé les artistes en 2018 et veut se faire rembourser
Spotify estime avoir trop payé les artistes en 2018 et veut se faire rembourser - © Spotify

Spotify refuse d'augmenter la rémunération des auteurs, compositeurs et éditeurs musicaux. Et exige même de se faire rembourser une partie de l'argent reversé aux artistes.

C'est une petite guerre qui oppose depuis quelque temps Spotify, la célèbre plateforme de streaming, et l'US Copyright Royalty Board (CRB), en charge des royalties des artistes et autres ayant droit. En effet, en 2018, le CRB a décidé d'une augmentation des salaires à hauteur de 43,8% d'ici 2022. 

Spotify a alors sorti sa calculatrice, et a refait un calcul compliqué, puisqu'il faut prendre en compte les abonnements familiaux (que Spotify considère comme un abonnement et demi) ou encore les réductions étudiants (que Spotify considère comme un demi-abonnement). Et selon l'entreprise suédoise, le verdict est sans appel : 

"Selon la nouvelle réglementation du CRB, nous avons trop payé la plupart des éditeurs en 2018. Plutôt que de percevoir immédiatement le surplus de 2018, nous avons proposé de prolonger la période de récupération jusqu'à la fin de 2019".

Pour rappel, Spotify rémunère actuellement les artistes et toute l'équipe derrière chaque morceau à hauteur de 0,006 et 0,0084 dollar par lecture. Le montant total réclamé par Spotify n'a pas été communiqué.