Spotify continue de perdre de l'argent malgré ses 83 millions d'abonnés payants

Spotify continue de perdre de l’argent malgré ses 83 millions d’abonnés payants
Spotify continue de perdre de l’argent malgré ses 83 millions d’abonnés payants - © Tous droits réservés

La plateforme de streaming musical maintient son avance sur son principal concurrent, Apple Music, mais serait encore déficitaire.

L’entreprise suédoise fondée par Daniel Ek en 2006 a récemment annoncé l’arrivée de 8 millions de nouveaux abonnés payants lors du second trimestre 2018. Ils sont au total 83 millions à payer pour profiter de l’offre sans publicité de Spotify, contre 40 millions sur Apple Music. En comptant les utilisateurs gratuits, Spotify peut se vanter d’avoir séduit 180 millions de personnes. Mais cela n’est visiblement pas suffisant pour gagner de l’argent. 

Sur les six premiers mois de l’année, Spotify a enregistré un déficit de 90 millions d’euros, alors qu’au deuxième trimestre, les abonnements ont généré près de 1,27 milliard d’euros de revenus. Autrement dit, la pression exercée par Apple se fait clairement sentir. De plus, 79% du prix de chaque abonnement sont reversés aux studios et aux artistes, ce qui ne laisse que 21% pour faire tourner la boîte (y compris les infrastructures, le développement, les salaires, etc.). 

Malgré cela, Spotify reste confiant. Après une progression de 30% d’utilisateurs sur un an, l’entreprise vise les 97 millions d’utilisateurs payants au quatrième trimestre 2018, voire 100 millions en 2019. Un cap qui ne sera pas impossible à franchir. Mais il faudra toujours garder un oeil sur Apple, dont le taux de croissance est de 5%. Et face aux 2% de Spotify, cela peut faire une sacrée différence.