Spotify, c’est désormais 130 millions d’abonnés payants

La plateforme de streaming a publié ses résultats pour le premier trimestre de 2020. Des chiffres qui prouvent que le service semble avoir été épargné par la crise du coronavirus. 

Malgré l’incertitude mondiale entourant COVID-19 au premier trimestre, nos activités ont atteint ou dépassé nos prévisions pour tous les principaux paramètres”, a expliqué l’entreprise. En effet, la plateforme compte désormais 130 millions d’abonnés payants, soit une augmentation de 31% en un an sur la même période. 

Au total, avec l’offre gratuite (financée par la publicité), Spotify est utilisé chaque mois par 286 millions d’utilisateurs. Bien plus que son concurrent principal, Apple Music, qui ne totalise que 60 millions d’abonnés payants aux dernières nouvelles (Apple communique peu, et n’offre pas de version gratuite d’Apple Music). 

“Pour le deuxième trimestre et le reste de l’année, nos perspectives pour la plupart de nos principaux indicateurs de performance sont restées inchangées”, poursuit l’entreprise, “à l’exception des revenus où un ralentissement de la publicité et des variations importantes des taux de change ont un impact.

Si le confinement a profité à Spotify, l’entreprise suédoise reste donc prudente et s’attend à une diminution du nombre d’abonnés, si la crise économique post-confinement a bien lieu.