Spotify affichera désormais les noms des auteurs et producteurs de chaque chanson

Spotify affichera désormais les noms des auteurs et producteurs de chaque chanson
2 images
Spotify affichera désormais les noms des auteurs et producteurs de chaque chanson - © Tous droits réservés

Derrière chaque chanson, il y a un génie. L'accroche en fait peut-être trop, mais voilà comment le service de streaming musical a introduit sa nouvelle fonctionnalité, longtemps réclamée par toutes les personnes travaillant dans l'ombre des artistes.

Sur la version desktop de l'application, il suffira désormais de faire un clic droit sur une chanson, et de choisir l'option "Show credits" (afficher les crédits) pour connaitre le nom du chanteur ou de la chanteuse, des auteurs et des producteurs. Spotify annonce qu'au lancement, la plateforme récupérera ces informations dans les métadonnées fournies par les maisons de disques. Certaines d'entre elles ne prenant pas toujours la peine d'indiquer correctement ces informations, toutes les chansons ne seront pas complètes. Mais à terme, Spotify s'associera à d'autres services, afin de couvrir l'entièreté de son catalogue. 

"Les compositeurs et les paroliers font partie intégrante des chansons que nous aimons. Avec cette nouvelle fonctionnalité, nous voulons augmenter leur visibilité et cultiver la découverte entre les collaborateurs, les partenaires de l'industrie musicale, et les fans", explique Tiffany Kumar, en charge des relations avec les compositeurs chez Spotify. 

Du côté des compositeurs et paroliers, on se félicite du lancement de cette fonctionnalité. Comme Ali Tamposi, compositeur  pour Justin Bieber ou Kelly Clakson : "nous sommes également des artistes à part entière, et chaque artiste apprécie d'être reconnu pour son dur labeur. Je suis excité et reconnaissant de voir apparaitre cette fonctionnalité sur Spotify". 

Il faut dire que le service de streaming musical suédois a toujours entretenu une relation tumultueuse avec les auteurs, compositeurs et producteurs des chansons qu'il diffuse parfois gratuitement. À tel point que l'entreprise a accepté de régler un procès en payant plusieurs millions de dollars à tous ces artistes de l'ombre.