Snapchat protège ses arrières contre Facebook

Snapchat protège ses arrières contre Facebook
Snapchat protège ses arrières contre Facebook - © Tous droits réservés

Le réseau social au fantôme semble préparer la riposte contre Facebook, qui semble s'être engagé dans une guerre au plagiait sans merci.

Stories, QR-Code et filtres en réalité augmentée, Snapchat se retrouve face à un problème de taille avec Facebook : le plagiait. Le premier réseau social de la planète copie sans honte ni vergogne les points forts de Snap pour se renforcer et capter le public jeune qui a fui ses plateformes pour rejoindre les rangs du fantôme.

Snapchat, qui n'a pas beaucoup réagi jusque là, semble préparer sa riposte, notamment avec des brevets. La startup aurait dépensé plus de 7 millions de dollars pour acquérir les droits sur les filtres géolocalisés. Une fonction que Facebook n'a pas (encore ?) reprise. L'idée derrière cette acquisition serait surtout de se protéger contre les attaques en justice, mais aussi de se prémunir des éventuels plagiats du grand méchant Facebook.

Récemment, les chiffres indiquaient que les Stories d'Instagram sont devenues plus populaires que celles de Snapchat, desquelles elles sont directement inspirées. Instagram, et par extension Facebook, mets donc directement en danger Snapchat qui a la santé fragile, puisque l'entreprise fait à peine ses débuts en Bourse.