Quelles sont les arnaques les plus courantes sur internet ?

Quelles sont les arnaques les plus courantes sur internet ?
Quelles sont les arnaques les plus courantes sur internet ? - © Photo by Nahel Abdul Hadi on Unsplash

Si Internet a de (nombreux) bons côtés, il existe également une part plus sombre de la toile. Sorte de Far West numérique où tout semble permis, le net n’est pas étranger aux arnaques en tout genre. En voici trois, parmi les plus courantes.

Le 11 février se déroulera le Safer internet day. À cette occasion, Child Focus lance le site www.ensemblepourunmeilleurinternet.be, avec des conseils destinés aux parents et grands-parents, aux professionnels du numérique, aux jeunes, aux citoyens, aux enseignants et à la classe politique, permettant d’être plus vigilants en ligne. RTBF Tendance soutient l’initiative et vous propose chaque jour un article lié au web, ses dangers et les moyens à mettre en place pour se protéger. 

L’arnaque à la loterie

L’arnaque est souvent liée à l’argent, et dans le domaine, rien de mieux que la loterie. Les mails ou messages de victoire sont donc courants, pour tenter de dépouiller financièrement une personne ou obtenir des informations personnelles et sensibles. 

Le site de la loterie nationale explique recevoir parfois “des informations concernant un " coup de fil bizarre " ou un " e-mail étrange " reçu par un joueur. À chaque fois, la promesse est faite de devenir rapidement très riche si vous fournissez sans tarder votre nom et/ou votre compte en banque. Il s’agit bien ici de fraude.

La loterie nationale poursuit : 

Malheureusement, nous devons chaque année faire face à ces pratiques malveillantes. L’appel téléphonique qui vous promet de rapidement devenir millionnaire ne vient pas de la loterie nationale. Ces e-mails étranges dans lesquels vous sont demandées vos données bancaires en échange d’un gros lot ne sont pas envoyés de chez nous.

De manière générale, le bon réflexe est de se dire qu’il n'est PAS possible de gagner un lot au Lotto, à l'EuroMillions, ou toute autre loterie à laquelle vous n'avez pas participé.

Le phishing

Ou l’hameçonnage en français. Soit une technique consistant à obtenir des renseignements personnels, comme des identifiants et des données bancaires, afin d’usurper l’identité de la victime. 

Le plus souvent, le phishing prend la forme d’un tiers de confiance, comme une banque, une compagnie de télécom ou une administration. En copiant les codes de ces communications (logos, faux site internet, fausse newsletter ou mails), les internautes les moins attentifs pensent être en présence d’un site ou d’un tiers fiable, et partagent alors leurs informations sensibles. 

Selon SafeOnWeb.be, la dernière grosse tentative de phishing en date concerne le site 2ememain. Comme l’explique le site, les noms de domaines utilisés sont suspects : “L’email est envoyé via klanten.2dehands@update.be. Le domaine n’est pas un domaine de 2ememain.” Et les criminels à l’origine de cette arnaque n’hésitent pas à mettre la pression, tout en enchaînant les fautes de français. 

Toujours sur SafeOnWeb, vous trouverez tout un tas d’astuces, pour apprendre notamment à reconnaitre un e-mail frauduleux. 

Les lettres nigérianes

Également appelée arnaque à la nigériane, la fraude se déroule souvent via un échange d’e-mails. Une personne, située au Nigeria (bien que désormais, le Nigeria ne soit plus le seul pays concerné par cette arnaque), se fait passer pour un prince ou un héritier souhaitant sortir de l’argent de son pays. Pour y arriver, l’arnaqueur demande à verser la somme en question sur le compte en banque de la victime, en échange d’un généreux pourcentage. 

Voici un exemple, partagé par le site economie.fgov.be : 

Je suis le fils du Président qui a été assassiné. Mon père m’a laissé une fortune colossale, mais je suis poursuivi par le régime en place dans mon pays. Pouvez-vous m’aider à mettre cet argent en sécurité ? En échange, vous recevrez 10% de la somme.

La victime devra alors pendre à sa charge de nombreux frais administratifs (avocat, douane, etc.). Soit autant de façons de débourser des sommes qui seront perdues à tout jamais. 

Tout comme l’arnaque à la loterie, la meilleure façon d’éviter de tomber dans le piège est de se demander si tout ça ne serait pas un peu trop beau pour être vrai, et si cette personne existe vraiment. 

Et dans tous les cas, une visite régulière sur le site SafeOnWeb reste un excellent réflexe. Vous pourrez y découvrir les nouvelles arnaques du moment, tester vos connaissances en sécurité et trouver une solution à de nombreux problèmes répertoriés.