Pourquoi et comment crypter ses données sur son ordinateur

Face au vol, aux menaces en ligne liées aux virus et autres rançongiciels, il convient de protéger les données personnelles présentes sur son ordinateur.

Le moyen le plus efficace est alors de crypter ces données, une manipulation assez simple à faire, aussi bien sous Windows que macOS.

Le cryptage des données est indispensable

Crypter ses données est indispensable si l’on ne veut pas qu’un tiers puisse prendre la main dessus. Des pirates peuvent en effet les copier voire même bloquer leur accès à distance. Pour rappel, même des données supprimées peuvent être récupérées par des personnes mal intentionnées !


Lire aussi : 5 conseils pour bien protéger sa vie privée sur internet


Sensibles (documents administratifs, dossiers médicaux, photos privées, etc.) ou non, ces données doivent donc impérativement être cryptées si l’on veut éviter qu’elles ne tombent un jour entre de mauvaises mains. Un disque dur correctement crypté se révèle parfaitement illisible pour quiconque n’en possède pas la clé de décryptage, généralement le mot de passe de l’administrateur. Une fois cryptées, les données deviennent véritablement privées et ne peuvent être lues correctement.

Le cryptage des données est facile

Crypter son ordinateur est relativement simple, que l’on possède un PC sous Windows ou un Mac sous macOS. À défaut d’être proposé par défaut, le cryptage est relativement simple à activer sur une machine récente.

  • Sous Windows

Il faut veiller à se connecter à son compte administrateur Windows puis à se rendre dans les "Paramètres" de son ordinateur. Il faut ensuite sélectionner "Mise à jour et sécurité" puis activer le "Cryptage des périphériques". Si cette fonctionnalité n’apparaît pas, il faut alors taper "Gérer BitLocker" dans le champ de recherche de la barre des tâches, l’ouvrir, puis "Activer BitLocker".

  • Sur un Mac

Il faut se rendre dans les "Préférences système" puis se rendre dans l’onglet "FireVault" dans "Sécurité et confidentialité". Pour activer cette option, il faut cliquer sur l’icône de verrouillage puis indiquer son nom d’administrateur et son mot de passe. À partir de là, l’opération de cryptage se déroulera en arrière-plan, sans que l’utilisateur ne s’aperçoive de quoi que ce soit. À noter qu’Apple vous fournit une "clé" de secours si jamais vous perdez votre mot de passe.