Pour mieux représenter les handicaps, Apple propose de nouveaux emojis

Pour mieux représenter les handicaps, Apple propose de nouveaux emojis
3 images
Pour mieux représenter les handicaps, Apple propose de nouveaux emojis - © Tous droits réservés

La marque à la pomme a dévoilé une série de nouveaux emojis, afin de diversifier encore plus son offre et de coller au mieux à tous les types de handicaps.

Apple a proposé ses emojis à l'Unicode Consortium, en charge de leur validation. Dans un premier temps, neuf handicaps sont représentés. On peut y voir une personne avec une canne blanche, deux chiens-guides, une oreille avec un appareil auditif, une personne sourde, une personne dans un fauteuil roulant électrique et une autre dans un fauteuil manuel et une prothèse de bras et de jambe.

Comme l'explique le consortium, "Apple demande l'ajout d'emoji pour mieux représenter les personnes handicapées. Actuellement, les emojis offrent un large éventail d'options, mais ne représentent pas les expériences des personnes handicapées".
 

Selon Apple, il s'agit d'un "point de départ", et non d'une "liste complète de toutes les représentations possibles des handicaps". L'entreprise a par ailleurs collaboré avec des associations telles que l'American Council of the Blind (l'équivalent de la Ligue Braille aux Etats-Unis), la Cerebral Palsy Foundation (qui s'occupe des personnes souffrant de paralysie cérébrale), et la National Association of the Deaf (pour les personnes atteintes de surdité). "Chez Apple, nous croyons que la technologie devrait être accessible à tous et offrir une expérience qui répond aux besoins individuels. Ajouter des emojis emblématiques aux expériences de vie des utilisateurs permet de favoriser une culture diversifiée incluant le handicap. Les emojis sont un langage universel et un puissant outil de communication, ainsi qu'une forme d'expression de soi, et peuvent être utilisés non seulement pour représenter sa propre expérience, mais aussi pour montrer son soutien à un être cher."

Si les emojis sont validés, ils intégreraient la liste Unicode 12.0, prévue pour la première moitié de 2019.