PlayStation 5 vs Xbox Series X : La guerre des consoles next-gen ne fait que commencer

Après la présentation en détail ce lundi des spécifications techniques de la Xbox Series X, c’était au tour de Sony d’en dévoiler un peu plus sur sa future PlayStation 5. 

Et ces deux présentations étaient pour le moins… austères. Microsoft et Sony ont en effet préféré miser sur la fiche technique de leur console respective, plutôt que de s’adresser directement aux joueurs avec des annonces plus tape-à-l’œil. 

Une question de chiffres

Si on ne sait donc toujours rien des jeux et des licences présents au lancement des deux consoles, on connait tout ou presque de l’architecture de la PS5 et de la Xbox Series X. 

De quoi se lancer dans des comparaisons un poil futiles. La puissance d’une console n’étant pas synonyme de succès (Nintendo, et sa Switch relativement peu puissante face à la concurrence en sait quelque chose). Mais en attendant des informations moins abstraites, il faudra s’en contenter. 

Quoiqu’il en soit, voici ce que les next-gen ont dans le ventre. 

  PlayStation 5 Xbox Series X
CPU Zen 2 8 cœurs cadencés jusqu'à 3,5 GHz Zen 2 8 cœurs cadencés à 3,8 GHz
GPU RDNA 2 36 CUs cadencés jusqu'à 2,23 GHz (10,28 téraflops) RDNA 2 52 CUs cadencéés à 1,82 GHz (12,16 téraflops)
Mémoire vive 16 Go GDDR6 / 256-bit 16 Go GDDR6 / 320-bit
Stockage interne SSD 825 Go (extensible avec des SSD certifiés par Sony) SSD 1 To (extensible avec des cartes SSD de 1 To de Microsoft)
Opérations d'entrée et de sortie par seconde 5,5 Go/s (direct), 8-9 Go/s (compressé) 2,4 Go/s (direct), 4,8 Go/s (compressé)
Lecteur optique Blu-ray 4K UHD Blu-ray 4K UHD


Avantage : Xbox

Sur papier, la console de Microsoft est donc plus puissante que celle de Sony. Mais cela ne signifie pas grand-chose à l’heure actuelle. Rappelons qu’aujourd’hui, la Xbox One X est plus puissante que la PlayStation 4 Pro mais que le catalogue proposé par Microsoft fait pâle figure face à l’enchainement d’excellents titres, souvent exclusifs, proposé par Sony. 

La guerre des consoles ne fait donc que commencer. Mais on attend plus qu’une simple bataille à coup de “teraflops” et autres arguments techniques qui n’entreront que très peu en considération lors de l’achat.